Google, Red Hat et Suse, au conseil consultatif de The Document Foundation

Le 15 juin dernier, la Document Foundation (TDF -The Document Foundation), en charge de la suite bureautique Open Source, né d'un fork d'OpenOffice.

Le 15 juin dernier, la Document Foundation (TDF -The Document Foundation), en charge de la suite bureautique Open Source, né d'un fork d'OpenOffice.org, a accueilli au sein de son premier Comité consultatif (Advisory Board) - le premier de son histoire -  Google, Red Hat, Suse, la FSF, et les associations Freies Office Deutschland e.V. et Software in the Public Interest.

Nommés pour un an, ils "conseilleront, guideront et feront des suggestions sur les grandes orientations et seront également consultés régulièrement sur les futurs développements de la fondation et sur les projets associés", explique la Document Foundation sur son site.

A la création de la fondation en septembre 2010, Google avait décidé de soutenir officiellement le mouvement dans sa démarche. Novell (aujourd'hui Suse chez Attachmate) et Red Hat étaient quant à eux deux contributeurs clés dans la communauté OpenOffice.org et ont poursuivi leurs efforts auprès de LibreOffice, comme le révélaient nos confrères du LinuxJournal en mars 2011.

Depuis, Oracle, après avoir décliné l'invitation de la Document Foundation, a finalement confié OpenOffice.org à la fondation Apache, recevant dans la foulée le soutien d'IBM. Un façon d'écarter un peu plus un éventuel rapprochement entre LibreOffice et OpenOffice.org, et de leur communauté.

Pour approfondir sur Bureautique

- ANNONCES GOOGLE

Close