Changements à la tête de Microsoft

L’éditeur adapte le sommet de sa hiérarchie à sa stratégie et se sépare de quelques dirigeants, dont Stephen Elop.

C’est dans un e-mail à ses employés que Satya Nadella, Pdg de Microsoft, vient d’annoncer une réorganisation du sommet de la hiérarchie de l’éditeur dans un effort décrit comme « l’alignement de notre structure sur notre stratégie ».

Pour lui, l’avenir de Microsoft se construit autour de « trois ambitions audacieuses et liées : réinventer la productivité et les processus métiers, élaborer une plateforme Cloud intelligente, et créer une informatique plus personnelle ».

Dès lors, l’éditeur va s’articuler autour de trois divisions. La première, Windows et terminaux, doit se charger de faire vivre « Windows as a service sur les terminaux de tous types et fabriquer tous nos appareils Microsoft : Surface, HoloLens, Lumia, Surface Hub, Band et Xbox ». Cette division sera pilotée par Terry Myerson qui dirigeait précédemment la division Systèmes d’exploitation et terminaux depuis juillet 2013. Avant cela, il avait été à la tête des équipes d’ingénierie chargées d’Exchange et de Windows Phone.

Baptisée Cloud et entreprise, la seconde division sera dirigée par Scott Guthrie, comme c’était déjà le cas. Elle récupère la responsabilité de la gamme Dynamics pour « accélérer nos travaux en matière d’ERP et de CRM ». Ces efforts devront être menés « en étroite collaboration » avec la troisième division, Applications et Services, à la tête de laquelle est maintenu Qi Lu.

Cette organisation, resserrée autour d’un total de 12 dirigeants, se traduit inévitablement par des départs, à commencer par celui de Stephen Elop. Celui qui faisait partie des successeurs potentiels de Steve Ballmer, après avoir quitté Microsoft pour Nokia, pour mieux revenir ensuite, avait pris les commandes de la division terminaux de Microsoft en février 2014. Dans son e-mail, Satya Nadella explique qu’Elop et lui-même « ont convenu que c’est désormais le bon moment qu’il quitte Microsoft ».

Kirill Tatarinov, patron de la gamme Dynamics est également des partants, aux côtés d’Eric Rudder, qui pilotait les travaux de l’éditeur dans le domaine de l’éducation, notamment.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close