Classement de Shanghaï : pas mieux en 2010 pour l'université française

Devenu le marronnier de l'été, le classement de Shanghaï des meilleures universités dans le monde, établi depuis 2003 par la Shanghai Jiao Tong University (SJTU), n'a que peu évolué depuis l'an dernier.

Devenu le marronnier de l'été, le classement de Shanghaï des meilleures universités dans le monde, établi depuis 2003 par la Shanghai Jiao Tong University (SJTU), n'a que peu évolué depuis l'an dernier. Les établissements hexagonaux restent toujours maltraités par ce classement qui se focalise sur la seule recherche au détriment de l'enseignement, parti pris critiqué, depuis plusieurs années déjà, par les milieux universitaires français.

Archi-dominé par les Américains (17 des 20 premières places; Harvard, Berkeley et Stanford sur les trois premières marches du podium), le classement ne voit que trois établissements français se glisser dans les 100 premières places : Pierre-et-Marie-Curie (Paris-VI) - 39ème rang -, Paris-XI - 45ème - et Normale Supérieure - 71ème. Soit sensiblement les mêmes positions qu'en 2009.

Au sein du Top 500, la France place 22 universités, une de moins que l'année dernière. Ce qui fait de l'Hexagone le 6ème pays au monde pour la qualité de ses universités, ex aequo avec l'Italie et la Chine. L'Allemagne (39 établissements classés) prend la seconde marche du podium en devançant la Grande-Bretagne (38).

En complément :

- Les écoles informatiques françaises absentes du classement mondial des universités

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close