Tijana - Fotolia

Emplois dans le numérique : les écarts persistent entre les régions et l'Ile de France

Au fil des études, le constat reste le même : l'Ile de France concentre près d'un tiers des offres d'emploi dans le numérique et offre les meilleures rémunérations. L'étude du moteur de recherche Adzuna pointe également les écarts par métier, par domaine et par langage informatique.

Mieux vaut être responsable CRM en Ile de France que community manager dans le Limousin ! Ce pourrait être la conclusion de l'étude qu'a réalisée le moteur de recherche d'offres d'emploi en ligne Adzuna. L'étude, menée en février 2018, a porté sur près de 120 000 offres d'emploi et de stages dans les métiers du numérique et de l'informatique.

Plus d'un tiers des offres (41 226 offres soit 34,4 %) concernent l'Ile de France. Suivent la région Auvergne-Rhône-Alpes (11,27 %) et ex-aequo les Hauts de France et les Pays de la Loire (7,5 %). Si les emplois franciliens gardent la tête du classement en ce qui concerne les rémunérations avec un salaire moyen de 39 562 €, ils sont talonnés par la Normandie (39 309 €), puis par le Centre-Val de Loire (36 184 €) et l'Alsace Champagne - Ardennes Lorraine (35 631 €). Précisons que c'est en fait la Corse qui arrive en deuxième position avec un salaire moyen de 37 552 €, mais l'Ile de Beauté ne représente que 221 offres d'emploi, soit moins de 0,2 % du total. 

Le CRM mieux rémunéré

Du côté des métiers les plus recherchés, la palme revient aux ingénieurs réseaux (1051 offres) suivis des développeurs Full Stack (628 offres) et des développeurs mobiles (423 offres). Les métiers les moins recherchés en volume sont le web analyst (47 offres), le digital marketing manager (50 offres) et le responsable CRM (56 offres).

Mais il ne faut pas s'y tromper : ces trois derniers métiers figurent aussi parmi les mieux rémunérés. Sur la première marche du podium des rémunérations, on trouve le responsable CRM avec un salaire moyen de 67 500 € suivi du directeur technique (57 181 €) et du web analyst (50 125 €). Les moins rémunérés sont le développeur Full Stack (27 792 €), le community manager (28 204 €) et le trafic manager (30 412 €).

Big Data, Blockchain, Java et SQL

Pour attirer les meilleurs et surtout les fidéliser sur les métiers qui sont devenus stratégiques, les entreprises se montrent généreuses avec les candidats compétents dans les domaines du Big Data (salaire moyen de 45 910 €), de la Blockchain (42 460 €) et de la réalité augmentée (37 619 €). Avec un salaire moyen de « seulement » 33 127 €, le mobile est toutefois le domaine qui recherche le plus grand nombre de candidats : pas moins de 10 400 annonces en février. 

Du côté des langages, le trio de tête est sans surprise : Java, SQL et JavaScript avec respectivement 9089, 6543 et 5082 offres d'emploi. Suivent les « usual suspects » que sont PHP, Python, C#, GO, C++… Plus surprenant, les rémunérations sont plutôt homogènes. Elles se situent entre la plus basse, 30 700 € pour Delphi, et les plus hautes, 39 758 € pour C++ et 39 768 € pour SQL. Exception faite de Visual Basic.NET rémunéré 45 500 € en moyenne, mais qui ne concerne que 28 offres… Deux autres langages sont peu recherchés mais bien rémunérés. Il s'agit de Transact-SQL, 58 offres et un salaire moyen de 39 625 €, et MATLAB, 322 offres et un salaire moyen de 39 511 €.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close