Trend Micro présente son offre de sécurisation des postes de travail virtualisés

Comme prévu, Trend Micro vient de présenter sa solution pour protéger des attaques et autres logiciels malveillants les postes de travail virtualisés.

Comme prévu, Trend Micro vient de présenter sa solution pour protéger des attaques et autres logiciels malveillants les postes de travail virtualisés. Celle-ci prend corps sous la forme d’une nouvelle version d’OfficeScan, la 10.5, compatible avec les infrastructures VDI construites sur la base de XenDesktop de Citrix autant que de View, de VMware. Mais, là où un McAfee choisit de déporter la protection dans une machine virtuelle dédiée, Trend Micro adopte une autre approche : son agent résident détecte son environnement d’exécution ; en environnement virtuel, un mécanisme d’orchestration assure la centralisation des opérations de scan et de distribution de mises à jour au niveau des serveurs hébergeant les postes de travail virtuels. Un mécanisme de whitelisting des images de base et des contenus préalablement scannés vient ajouter à l’optimisation de l’ensemble. Reste à confronter la théorie à la pratique.

Ce qui devra attendre au moins le mois de juillet : c’est à cette date que Trend Micro entend commercialiser OfficeScan 10.5 outre Atlantique, à partir de 20 $ par utilisateur (plus 8 $ pour profiter du support VDI). Dates de commercialisation et tarifs pour la France n’ont pas été communiqués.

Pour approfondir sur Virtualisation du poste de travail

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close