Coupe du Monde : les DSI s'inquiètent du foot au bureau

Blue Coat Systems vient de publier les résultats d’une enquête réalisée dans le cadre de l’expo Infosecurity Europe 2010 auprès de spécialistes européens des réseaux.

Blue Coat Systems vient de publier les résultats d’une enquête réalisée dans le cadre de l’expo Infosecurity Europe 2010 auprès de spécialistes européens des réseaux. Celle-ci démontre que 54% des DSI estiment que les employés de leur entreprise ne devraient pas pouvoir accéder aux retransmissions de la FIFA World Cup dans leur cadre professionnel. L'enquête révèle également que les responsables informatiques interrogés pensent que leurs réseaux seraient soumis à de sévères contraintes sur leurs bandes passantes si les fans de football voulaient se connecter aux matches via leurs postes de travail.

En Angleterre, pays dont l’équipe jouera ses premiers matches pendant des jours ouvrés, une majorité d’entreprises risque de voir la bande passante en grande partie absorbée par les connexions vidéo (un match de football en streaming représente quelque 750 Mo de bande passante). Cet engouement des supporters anglais pour leur équipe nationale pourrait avoir pour conséquence de ralentir l’exploitation d’applications stratégiques, dans la mesure où les entreprises avouent parallèlement ne pas disposer de règles (65 %) ou de technologies (59 %) capables de prioritiser les tâches essentielles et d’assurer en même temps une distribution efficace des flux vidéo.

L’enquête menée par le spécialiste de l'ADN ( Application Delivery Networking) a permis d’établir que si une grande partie des DSI interrogés pensent que les retransmissions vidéo devraient être verrouillées en environnement professionnel, 69 % d’entre eux estiment toutefois que des critères d’autorisation devraient exister. Cette impression est confirmée par une autre enquête menée par Eclipse Internet auprès de 2 000 employés, indiquant que 54 % d’entre eux voulaient assister à des matches depuis leur bureau.

Il reste aujourd’hui moins de trois semaines aux entreprises pour informer leurs effectifs des impacts des accès vidéo sur les performances du réseau d’entreprise. Ou pour déployer une technologie capable de résoudre cette problématique.

Egalement sur ChannelNews :

- Un salon de recrutement IT à Toulouse

- SugarCRM ouvre un bureau en France et en confie les rênes à Sandra Spinek

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close