IE9 se met à HTML5 mais exclut Windows XP

A l’occasion de sa conférence MIX 2010, réservée aux développeurs et designers Web, Microsoft a levé un coin du voile sur la prochaine évolution de son navigateur Web, Internet Explorer 9. La version IE 9 Preview Platform, que l’éditeur a rendu disponible, est une mouture réservée aux seuls développeurs à des fins de test.

A l’occasion de sa conférence MIX 2010, réservée aux développeurs et designers Web, Microsoft a levé un coin du voile sur la prochaine évolution de son navigateur Web, Internet Explorer 9. La version IE 9 Preview Platform, que l’éditeur a rendu disponible, est une mouture réservée aux seuls développeurs à des fins de test.

Parmi les nouveautés mises en avant par Redmond, la refonte du moteur d’exécution Javascript  nom de code Chakra), dont un des objectifs clairement affichés par Microsoft est d’apporter de bien meilleures performances par rapport au moteur actuel. L’amélioration repose sur un modèle objet interne à ce nouveau moteur ainsi que sur la possibilité d’exploiter la puissance du multi-coeur dans une compilation qui s’effectue en arrière plan. En gros, le code JS sera pris en charge par un thread.

Autre annonce de poids pour Microsoft, le support complet de HTML 5, au stade, bien sûr, de l’état des spécifications W3C du langage qui ne sont pas encore finalisées. Microsoft justifie sa stratégie en expliquant que cela doit permettre d’améliorer l’interopérabilité entre tous les navigateur. Ce qui auparavant était loin d’être le cas. La version Preview d’IE 9 propose alors le parsing Xhtml, le support des balises audio et video, de CSS 3, de SVG (format XML qui permet le rendu des graphiques vectoriels) et des nouveautés au niveau du DOM, comme le support des événement de niveau 3.

Avec Chakra, Microsoft affirme sa volonté de profiter pleinement de la puissance du hardware pour muscler les performances d’IE. Ainsi, le futur navigateur exploitera les GPU (processeur graphique) pour accélérer le rendu de HTML 5 pour, notamment, la manipulation des graphiques à travers SVG, l’adaptation des tailles d’écran, des effets de zoom, et le rendu des textes grâce à Direct2D. Comme IE9 nécessite ainsi le support de Direct2D, il est fort probable, selon Microsoft France, que le prochain navigateur de Redmond ne soit pas disponible pour XP.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close