Microsoft tape à la porte du W3C pour travailler au développement du format SVG

Toujours très actif dans ses développements autour d’IE – alors que la concurrence bat son plein sur le segment des navigateurs –, Microsoft vient d’annoncer sa volonté d’intégrer le groupe de travail SVG au sein du W3C, l’organisme de normalisation du Web.

Toujours très actif dans ses développements autour d’IE – alors que la concurrence bat son plein sur le segment des navigateurs –, Microsoft vient d’annoncer sa volonté d’intégrer le groupe de travail SVG au sein du W3C, l’organisme de normalisation du Web. Avec le Scalable Vector Graphics ( SVG ) - un format de données basé sur XML et conçu pour décrire des ensembles de graphiques vectoriels -, Microsoft souhaite faire un pas de plus vers les standards ouverts et surtout combler un décalage peu commun.

SVG s’est en effet imposé comme standard d’avenir… sans être jusqu’à présent supporté par IE, qui demeure de loin le navigateur le plus utilisé dans le monde. Microsoft a jusqu’à présent privilégié le support de VML (Vector Markup Language), plus ancien que SVG, au sein d’IE.

Notons d'ailleurs que, pour contourner cet obstacle, Google a récemment mis au point un outil permettant l’utilisation de SVG dans IE. On comprend mieux dès lors l’intérêt de Microsoft qui souhaite garder la main en proposant certainement un support en natif du format pour IE 9, la prochaine mouture de son navigateur.

Pour approfondir sur Formats et Archivage

- ANNONCES GOOGLE

Close