Résultats : Ares cherche des solutions pour reconstituer ses fonds propres

Sorti d'une période de redressement judiciaire fin mars 2009, la SSII Ares publie son niveau d'activité sur son dernier exercice, d'une durée de neuf mois seulement (avril-décembre, la SSII ayant décidé de se caler à l'avenir sur l'exercice calendaire).

Sorti d'une période de redressement judiciaire fin mars 2009, la SSII Ares publie son niveau d'activité sur son dernier exercice, d'une durée de neuf mois seulement (avril-décembre, la SSII ayant décidé de se caler à l'avenir sur l'exercice calendaire). A 53,5 M€, le chiffre d'affaires recule de 23,5 % sur un an (à périmètre et durée comparables). La SSII est toutefois parvenue à limiter sa décroissance à 19 % sur la fin d'année.

Par activité, le redressement de la fin d'année semble avant tout concerner les deux activités les plus petites d'Ares, l'intégration applicative et celle spécialisée dans la CAO. Poids lourd du groupe, la branche services (IT Services) décroit, elle, de 16 % sur la fin d'année, ralentissant tout de même aussi son rythme de contraction. Et "le chiffre d’affaires du pôle IT Services a été impacté par le décalage d’un projet dont la finalisation doit intervenir dans le courant du 1er trimestre de l’exercice 2010", signale la SSII dans un communiqué.

La SSII ajoute anticiper une amélioration de sa marge sur le dernier trimestre de cet exercice raccourci, sans toutefois préciser si ceci suffira à faire repasser les résultats dans le vert en fin d'année. Lors du dernier exercice clos en mars 2009, la SSII avait enregistré une perte de 38,6 millions sur un CA de 90,1 millions d'euros. Ares a déjà prévenu que le présent exercice serait de nouveau en perte. Et reconnaît "travailler sur différentes solutions afin de finaliser la reconstitution de ses fonds propres".

Même si, pour l'exercice qui vient de se conclure, Ares pourra compter sur 30 millions d'abandon de créances, qui seront comptabilisés pour partie comme un bénéfice exceptionnel, et sur une augmentation de capital qui a apporté 4,6 millions d'argent frais à la société, ce devrait être insuffisant pour revenir à des capitaux propres positifs, du fait des pertes cumulées de l'exercice précédent et de celles qui s'annoncent.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close