Voile : Oracle et Larry Ellison ramènent la coupe de l’America en Californie

La troisième aura été la bonne pour Larry Ellison.

La troisième aura été la bonne pour Larry Ellison. Le fondateur d’Oracle a finalement remporté plus facilement que prévu, hier, la seconde régate qui l’opposait au défi suisse Alinghi dans le cadre de la coupe de l’America. Elisson – à bord pour cette seconde course – s’était lancé – et Oracle avec lui – dans la quête de l’aiguière d’argent, le trophée revenant depuis plus d’un siècle à l’équipage vainqueur.

L'épreuve, qui se déroulait à Valence, en Méditerranée, n'avait pas été remportée par une équipe américaine depuis 1992. Depuis deux ans Ellison avait mis toute son énergie – et celle de ses avocats – pour ramener le trophée. Depuis 2007, il s’était engagé dans un guérilla juridique dispendieuse portant sur les conditions de course. Pour la première fois, les régates opposaient deux multicoques : un trimaran chez Oracle et un catamaran pour son concurrent. Mais, au final, la différence aura pu être apportée par un choix… technologique. Le bateau américain au couleur d’Oracle et de Sun intégrait une aile rigide en lieu et place d’un mat classique. Une technologie notamment conçue et mise en œuvre par des spécialistes français.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close