Alcatel retenu par AT&T pour son réseau 4G LTE

Alcatel-Lucent a été choisi avec Ericsson pour fournir les équipements du futur radio LTE de l'opérateur américain AT&T, dont le déploiement commercial devrait débuter en 2011. L'équipementier, qui fournit déjà à AT&T des équipements pour son réseau 3G signe là un second succès sur le territoire américain après la conclusion d'un contrat de fourniture LTE avec l'américain Verizon.

Alcatel-Lucent a été choisi avec Ericsson pour fournir les équipements du futur radio LTE de l'opérateur américain AT&T, dont le déploiement commercial devrait débuter en 2011. L'équipementier, qui fournit déjà à AT&T des équipements pour son réseau 3G signe là un second succès sur le territoire américain après la conclusion d'un contrat de fourniture LTE avec l'américain Verizon.
D'après le contrat noué entre Alcatel-Lucent et AT&T, les équipements 3G que l'équipementier franco-américain livrera à l'opérateur cette année seront conçus "pour évoluer vers le LTE de façon simple et transparente", ce qui devrait accélérer le déploiement du LTE. Outre des stations de base LTE (eNodeB), Alcatel-Lucent devrait aussi livrer à AT&T des systèmes de gestions d'éléments ainsi que des services d'ingénierie réseau et d'installation d'équipements. Alcatel-Lucent livrera en outre son 9900 Wireless Network Guardian, une solution d'analyse de trafic de données IP en temps réel (durée de connexion radio, canaux utilisés, consommation de bande passante, suivi des adresses IP...) qui permet de mesurer l'impact du trafic sur le réseau, sur les applications, la qualité de service à partir des données collectées.

Le 9900WNG est un rêve d'opérateur, mais aussi un cauchemard potentiel pour les utilisateurs. Il crée en effet sur les réseaux mobiles des conditions à l'opposé des principes de neutralité qui semblent devoir s'imposer pour l'Internet fixe. Il permet ainsi à un opérateur de limiter à la volée la consommation d'un utilisateur jugé trop "gourmand", mais aussi d'allouer une bande passante améliorée aux utilisateurs jugés fidèles, de privilégier le trafic d'applications "amies" (par exemple en dégradant les performances de skype au profit de MSN ou vice-versa), etc...  Certes pour un opérateur, il permet aussi de mieux maitriser son réseau, de lutter contre certaines menaces et contribue enfin à la lutte contre la fraude. 

Pour approfondir sur Téléphonie mobile

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close