Marc Fleury (ex-Jboss) dézingue Monty

L'ex-patron de Jboss, le Français Marc Fleury, sort de sa réserve pour dire son "décaccord total" avec Monty Widenius, le co-fondateur de MySQL qui s'oppose à l'intégration de la base de données libre dans Oracle.

L'ex-patron de Jboss, le Français Marc Fleury, sort de sa réserve pour dire son "décaccord total" avec Monty Widenius, le co-fondateur de MySQL qui s'oppose à l'intégration de la base de données libre dans Oracle. Rappelons que Monty a lancé une pétition qui a recueilli plus de 30 000 signatures pour demander à la Commission européenne de forcer Oracle à se défaire de MySQL.

Dans un billet de blog, Marc Fleury s'étrangle, rappelant que MySQL a été vendu pour 1 milliard de dollars (à Sun, rappelons-le). Une façon de dire qu'il est difficile pour l'ex-cofondateur de la base de vouloir maintenant faire machine arrière. "Bien sûr, Monty est libre de créer un fork de MySQL et de le renommer", ajoute le Français. Ce que d'ailleurs Monty Widenius ne s'est pas privé de faire avec MariaDB.

Surtout, pour Marc Fleury, les manœuvres du co-fondateur de MySQL font apparaître les acquisitions d'éditeurs Open Source risquées. Rappelons que Marc Fleury a revendu Jboss à RedHat en 2006 avant de quitter le groupe en 2007.

Pour approfondir sur Open Source

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close