SkySQL devient MariaDB Corporation

Afin de clarifier son positionnement sur le marché, SkySQL a décidé de changer de nom de baptême et devient MariaDB Corporation.

Afin de clarifier son positionnement sur le marché, SkySQL a décidé de changer de nom de baptême et devient MariaDB Corporation. Née en 2010, la société s’était dès le départ positionnée comme un  spécialiste des services sur MySQL et MariaDB, la base donnée – fork de MySQL – développée par Monty Widenius. Ce dernier, peu satisfait du sort de la base de données MySQL - dont est l’un des créateurs - chez Oracle – suite au rachat de Sun -, avait alors décidé de développer une branche spécifique à partir du code MySQL. Ces développements avaient été conduits par la société Monty Program.

De son côté, SkySQL portait également les stigmates du rachat de Sun / MySQL par Oracle. La société regroupait en effet la matière grise MySQL, notamment David Axmark et Kaj Arnö. Logiquement, des liens étroits subsistaient entre Monty Program et SkySQL, cette dernière faisant quelque peu office de support et services à la première. Une relation qui se concrétisa officiellement en 2013 avec une fusion des deux sociétés, plaçant SkySQL – alors le nom donné à la nouvelle entité – en référent services et développement de MariaDB. Le  cœur de la base de données étant désormais placé au sein d’une fondation indépendante, la MariaDB Foundation.

Ce changement de nomination en MariaDB Corporation vient ainsi sceller dans le marbre cette stratégie et vise à clarifier son position sur le marché. Un positionnement affirmé d’autant plus nécessaire que la société a récemment reçu le soutien financier d’Intel lors d’une levée de fonds en octobre 2013. La société se place désormais clairement en chef de fil de l’écosystème MariaDB.  « Parler d’une société baptisée SkySQL alors qu’elle propose des services d’abonnements pour MariaDB tout en supportant également MySQL, était devenu trop compliqué et déroutant. Pour simplifier les choses, et mettre en avant les priorités de la société, j’ai donné mon accord et recommandé le changement de nom », affirme Monty Widenius dans un billet de blog.

Chef de  fil pour MariaDB, mais sans toutefois se couper de son offre historique de services et support autour de MySQL. « Cependant, nous savons que la plupart des utilisateurs de MariaDB continuent aussi d’utiliser MySQL et qu'une large base d’utilisateurs MySQL n’a pas encore essayé MariaDB. Par conséquent, avec le nouveau nom MariaDB Corporation, nous continuons de prendre en charge les clients qui utilisent les deux technologies », explique Patrik Sallner, le CEO de MariaDB Corporation, dans un communiqué.

 

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close