Steve Jobs est le Pdg de la décennie

Déjà semi-divin chez les fans de Macintosh, Steve Jobs reçoit en plus l'onction de la Harvard Business Review, prestigieuse publication économique.

Déjà semi-divin chez les fans de Macintosh, Steve Jobs reçoit en plus l'onction de la Harvard Business Review, prestigieuse publication économique. Dans un article évaluant les Pdg des grandes sociétés cotées arrivés en poste entre janvier 1995 et décembre 2007, trois chercheurs font de Steve Jobs le meilleur dirigeant parmi environ 2 000 noms de toutes nationalités. Basée sur trois indicateurs (la performance par rapport à la moyenne du pays, la performance par rapport à l'industrie et l'accroissement de la capitalisation boursière), l'étude vise à mesurer la performance sur la durée des Pdg. Depuis son retour aux manettes il y a une douzaine d'années, Jobs a ainsi augmenté la valeur boursière d'Apple de quelque 150 milliards de dollars. 

Notons que les patrons de l'IT figurent en bonne position dans ce classement. Yun Jong-Yong (Samsung Electronics) est second, John Chambers (Cisco) quatrième, Jeff Bezos (Amazon) septième, Margaret Whitman (ex-eBay) huitième et Eric Schmidt (Google) neuvième. Le premier Français (Antoine Zacharias, ex-Vinci) est 32ème.

Déjà semi-divin chez les fans de Macintosh, Steve Jobs reçoit en plus l'onction de la Harvard Business Review, prestigieuse publication économique. Dans un article évaluant les Pdg des grandes sociétés cotées arrivés en poste entre janvier 1995 et décembre 2007, trois chercheurs font de Steve Jobs le meilleur dirigeant parmi environ 2 000 noms de toutes nationalités. Basée sur trois indicateurs (la performance par rapport à la moyenne du pays, la performance par rapport à l'industrie et l'accroissement de la capitalisation boursière), l'étude vise à mesurer la performance sur la durée des Pdg. Depuis son retour aux manettes il y a une douzaine d'années, Jobs a ainsi augmenté la valeur boursière d'Apple de quelque 150 milliards de dollars. Rappelons que Jobs avait déjà été distingué comme le Pdg de la décennie par le magazine américain Fortune.

Notons que les patrons de l'IT figurent en bonne position dans le classement de la Harvard Business Review. Yun Jong-Yong (Samsung Electronics) est second, John Chambers (Cisco) quatrième, Jeff Bezos (Amazon) septième, Margaret Whitman (ex-eBay) huitième et Eric Schmidt (Google) neuvième. Le premier Français (Antoine Zacharias, ex-Vinci) est 32ème.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close