BPM : IBM rachète Lombardi

IBM annonce le rachat de Lombardi, spécialiste de la gestion des processus métier, pour un montant non communiqué. Une acquisition que Big Blue justifie par l’approche granulaire de Lombardi en matière d’automatisation de la gestion des processus métier, puisque les outils de l’éditeur s’appliquent davantage aux services et départements d’une entreprise.

IBM annonce le rachat de Lombardi, spécialiste de la gestion des processus métier, pour un montant non communiqué. Une acquisition que Big Blue justifie par l’approche granulaire de Lombardi en matière d’automatisation de la gestion des processus métier, puisque les outils de l’éditeur s’appliquent davantage aux services et départements d’une entreprise. Alors qu’IBM dispose d’une offre plus orientée sur l’ensemble de l’entreprise, explique en substance le géant dans un communiqué. Lombardi viendrait donc compléter le portefeuille de solutions d’IBM dans le BPM (Business Process Management). “Nous savons que Teamworks (gestion d’équipe) et Blueprint (optimisation des processus métier en mode Saas) s’intégreront bien dans le portefeuille BPM d’IBM”, commente Rod Favaron, Pdg de l’éditeur texan.

Cette complémentarité, qui permet désormais à IBM de proposer une solution BPM de bout en bout, est également mise en avant par Phil Gilbert, directeur technique de Lombardi. Dans un billet titré, “bienvenue dans la seconde décade du BPM", ce dernier estime, qu’au regard des avancées de Lombardi sur le terrain de la gouvernance, de la méthode et surtout de son approche très orientée utilisateur métier, l’éditeur "permet à IBM de faire progresser plus rapidement ses clients vers le monde du BPM”.

Notons que les deux groupes étaient partenaires de longue date, Lombardi supportant la plate-forme WebSphere, le serveur d’application Java de Big Blue.

IBM poursuit ainsi sa montée en puissance dans la gestion de processus métier. En juillet 2008, Big Blue avait racheté le Français Ilog, spécialiste de l’optimisation des règles métier, pour 215 millions d’euros.

Selon IDC, le segment du BPM devrait croitre à un rythme annuel de 15 % dans les 4 prochaines années pour atteindre 3 milliards de dollars en 2013.

Pour approfondir sur Architectures logicielles (SOA)

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close