Lombardi prône la collaboration dans le BPM

Pour répondre aux problèmes de communication interne, souvent présentés comme un frein dans les projets de gestion des processus métiers (BPM), Lombardi propose, avec la version Spring 09 de son offre Saas Blueprint, un mode de schématisation et d'identification de processus sur un mode collaboratif. Reliant alors les mondes du métier et de l'IT pour les faire travailler la main dans la main.

La semaine dernière, la gestion des processus métiers (BPM) est devenue sociale. Lombardi, spécialiste du sujet, a publié une version de son offre Saas Blueprint (en version Spring 09) en lui donnant cette fois-ci une dimension sociale. Au sens Facebook du terme, se plait à dire l'éditeur dans un communiqué. L'idée, confirme ainsi Lombardi, est de porter le principe du BPM (Business Process Management), de la modélisation de processus et de leur gestion vers les non-experts. Et de créer de la sorte le liant entre les différents panels d'utilisateurs (d'employés) par une passerelle d'échange et d'intermédiation - ceux qui modélisent (des experts) et ceux qui utilisent au quotidien (des non-experts) - pour faciliter l'alignement de l'IT sur le métier, un de chevaux de bataille du BPM.

« Cette nouvelle version est conçue pour que chaque collaborateur de l’entreprise puisse participer en toute facilité aux discussions et démarches relatives à l’amélioration des processus métiers. Blueprint amène le concept de réseau social au cœur de l’entreprise, tout en axant ces échanges sur la problématique clé de l’amélioration des processus métiers », explique Lombardi dans ce même communiqué.

Dans le détail, il s'agit tout simplement de confronter les points de vue de techniciens – ceux qui modélisent – et ceux des employés, en permettant à ces derniers d'avoir un regard sur l'évolution des travaux, et ce de façon collaborative. Pour mieux identifier quels sont les processus à mettre en place.

bp participant author access large jpg

Les utilisateurs suivent en lecture seule les schémas de processus et les commentent. Ils sont ensuite alertés lorsque leur commentaire a été annoté, ou lorsque d'autres collègues rejoignent ou quittent leur groupe. Du côté des techniciens, les points mentionnés dans les commentaires peuvent ainsi être plus rapidement intégrés dans les schémas de processus. Un mécanisme de conception très orienté social que Barton George, directeur du développement et du marketing chez Lombardi qualifie notamment de « boite à idée ».

La collaboration et la communication entre les deux mondes internes à l'entreprise, d'un côté celui de l'IT et de l'autre celui du métier, sont souvent considérées par les analystes comme un frein dans l'avancée des projets, qu'ils soient de BPM, d'ERP ou plus généralement de SOA. Un point qu'abordait une étude du cabinet Pierre Audoin Consultant. En prônant une modélisation sociale et collaborative, Lombardi aborde un pan du problème.

Pour approfondir sur Architectures logicielles (SOA)

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close