Résultats : CS freine un peu sa décroissance

Comme certaines autres SSII, CS a réussi à freiner sa décroissance au troisième trimestre.

Comme certaines autres SSII, CS a réussi à freiner sa décroissance au troisième trimestre. A 47,7 millions d'euros, le chiffre d'affaires recule de 3 % sur un an, alors qu'au premier semestre, la société avait connu une décroissance de 5,5 %. Reste que, comme en début d'année, l'activité reste très contrastée, avec un recul de plus de 10 % en France (à 34,5 millions) en grande partie compensé par la montée en puissance des activités à l'international (+ 24,5 %, à 13,2 millions). Sur la période, le taux d'activité congés exclus (Tace) s'établit à 80,5 %, contre 81,9 % un an plus tôt.

Par métiers, l'activité dans l'aéronautique, l'énergie et l'industrie progresse fortement, grâce aux offres dans le domaine de l’ingénierie de conception, du PLM et des systèmes embarqués critiques, explique CS dans un communiqué. La SSII dit avoir notamment intensifié sa collaboration avec EADS, un point déjà mis en avant en août dernier. Dans la défense, l'espace et la sécurité - première branche de CS -, le chiffre d'affaires reste en berne (- 7,3 %). Mais CS dit prévoir un rebond en fin d'année. Plus modeste, la troisième branche du groupe, les transports, est, elle, aussi en forte décroissance.

Le groupe (2 200 personnes) maintient son objectif de retour à l’équilibre opérationnel au second semestre 2009.

Pour approfondir sur SSII

Close