XenDesktop 4 : Citrix revoit sa copie sur les licences

Sitôt lancé, sitôt revu.

Sitôt lancé, sitôt revu. Alors que Citrix vient à peine de lancer XenDesktop 4, son couteau suisse de la virtualisation du poste de travail, il en revoit déjà les conditions de commercialisation. Expliquant avoir répondu à la pression des utilisateurs, l’éditeur indique en effet avoir décidé trois modifications : proposer une licence par terminal plutôt que par utilisateur (en option), commercialiser une version limitée à VDI (Virtual Desktop Infrastructure) – et tant pis si la solution perd, au passage, ses airs de couteau suisse –, et enfin proposer une offre de licence en volume, à l’échelle d’un campus, pour le marché de l’éducation.

L’offre de licence par terminal doit en particulier répondre aux besoins de certains secteurs d’activité, comme l’industrie, « où il arrive que plusieurs utilisateurs partagent le même terminal », explique Citrix. De quoi donner plus de souplesse à l’offre de l’éditeur, du moins sur le plan commercial.

Enfin, la construction d’une version limitée à VDI doit permettre de répondre aux aspirations de clients qui entendent se limiter à cette technologie pour leurs déploiements et ne souhaitent pas payer pour l’ensemble des options de XenDesktop 4. De quoi ramener le prix de la licence à 95 $ par utilisateur et terminal ou à 195 $ par utilisateur concurrent. 

Pour approfondir sur Hyperviseurs

Close