Facebook fait de nouveau condamner un spammeur à une lourde amende

Nouveau coup dur pour les spammeurs : il ne fait pas bon s’attaquer aux fichiers de Facebook.

Nouveau coup dur pour les spammeurs : il ne fait pas bon s’attaquer aux fichiers de Facebook. Le numéro un des réseaux sociaux vient d’obtenir 711 millions de dollars de dommages et intérêts dans le cadre de la condamnation, par une cour de justice californienne, d’un spammeur multi-récidiviste, Sanford Wallace. Ce dernier – présenté comme le roi du spam via sa société Smartbot.net - avait déjà fait l’objet de deux condamnations : l’une en 2008 suite à une plainte de MySpace à qui il doit déjà 234 millions de dollars, l’autre en 2006, dans le cadre d’une plainte collective concernant notamment AOL.

Du coup, Facebook ne pense pas réellement récupérer son dû mais espère – par la voix de son avocat - que cette condamnation agira comme un moyen de dissuasion contre ces criminels.
Le réseau social avait porté plainte en février dernier contre Sanford Wallace et deux acolytes en leur reprochant d'avoir utilisé des sites de phishing pour pirater des comptes utilisateurs et s’en être servi pour diffuser du spam via le service.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close