Résultats : Dassault voit ses ventes reculer mais sa marge progresser

Juste après avoir annoncé son intention de reprendre l'activité PLM d'IBM, Dassault Systèmes, premier éditeur français, annonce ses résultats pour le troisième trimestre.

Juste après avoir annoncé son intention de reprendre l'activité PLM d'IBM, Dassault Systèmes, premier éditeur français, annonce ses résultats pour le troisième trimestre. Une publication conforme aux tendances à l'œuvre dans l'ensemble de l'industrie du logiciel : un chiffre d'affaires en baisse, mais des bénéfices en hausse, en raison d'efforts importants de réduction des coûts.

A 291,8 millions d'euros, l'activité recule ainsi de 12 % à taux de change constant, plombée par la chute sévère des ventes de nouvelles licences (- 37 %). Pour Dassault, c'est un coup d'arrêt, après un premier trimestre en légère hausse et un second où la baisse avait été contenue. Conséquence : le groupe revoit à la baisse ses objectifs annuels et anticipe un recul de l'activité compris entre 7 et 10 % (soit entre 1,24 et 1,29 milliard d'euros).

Sur le troisième trimestre, c'est l'activité Enovia qui recule le plus (- 34 %), tandis que le produit phare du groupe, Catia, résiste mieux avec une décroissance limitée à 7 %. Par zones d'activité, l'Europe reste le continent le moins affecté.

Si le chiffre d'affaires ressort en dessous des prévisions, la marge, elle, dépasse les attentes des analystes. A 25,5 %, elle s'améliore de 180 points de base sur un an. Une performance qui résulte du programme d'économies interne. Dassault Systèmes indique avoir déjà réalisé 100 millions d'euros d'économies, sur les 115 prévus sur l'ensemble de l'année. Fin septembre, l'éditeur de PLM employait 7 800 personnes environ, soit 200 de moins qu'en mars dernier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close