Résultats : Ares poursuit sa dangereuse glissade

Deux semaines après avoir annoncé ses résultats annuels 2008-2009 (clotûre fin mars), qui montrent une société qui n'a toujours pas retrouvé son point d'équilibre, Ares publie son chiffre d'affaires pour son premier trimestre 2009-2010. Il y a deux semaines, la SSII avait prévenu qu'elle anticipait "un recul séquentiel de son chiffre d’affaires sur les premiers mois de l’exercice".

Deux semaines après avoir annoncé ses résultats annuels 2008-2009 (clotûre fin mars), qui montrent une société qui n'a toujours pas retrouvé son point d'équilibre, Ares publie son chiffre d'affaires pour son premier trimestre 2009-2010. Il y a deux semaines, la SSII avait prévenu qu'elle anticipait "un recul séquentiel de son chiffre d’affaires sur les premiers mois de l’exercice". De facto, l'activité se contracte encore. Et à un rythme rapide. Avec 17,6 millions d'euros, le chiffre d'affaires recule de 12 % par rapport au trimestre précédent. Et difficile d'invoquer le seul effet défavorable des ponts du mois de mai. Par rapport au premier trimestre de l'année précédente et à périmètre comparable, l'activité s'effondre de 28 %. Le pôle le plus affecté est celui spécialisé dans la vente de logiciels de CAO. L'activité d'intégration de solutions applicatives - qui pèse moins de 2 millions d'euros - souffre également. Seule relative bonne nouvelle : la branche services, qui constitue désormais le fleuron du groupe (plus des deux tiers du total), est celle qui se contracte le moins vite (- 8 % par rapport au T4).

Dans un communiqué, le groupe rappelle qu'il avait bâti ses hypothèses budgétaires sur un niveau d'activité de 19 millions d'euros. De même, comme le reconnaît à demi mot Ares, l'objectif de 90 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel paraît désormais totalement irréaliste. Le groupe annonce "une révision de ses prévisions au cours du mois de septembre". Un nouveau recul du chiffre d'affaires cible impliquerait un nouveau plan d'économies pour Ares. D'autant que, au dernier semestre 2008-2009, le résultat opérationnel courant de la société était déjà largement déficitaire, avec une perte de 8,3 millions d'euros sur un chiffre d'affaires de 43,1 millions.

Pour approfondir sur SSII

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close