SQLI annonce un retour à la rentabilité et une nouvelle organisation

SQLI vient de publier ses résultats qui marquent un retour à la rentabilité. Estimant la transition accomplie, Yahya El Mir quitte ses fonctions. Une nouvelle organisation devrait être mise en place.

SQLI vient d'annoncer pour son exercice 2010 un chiffre d'affaires en hausse de près de 10% (dont 8,4% de croissance organique) à 170,1 millions d'euros ainsi qu'une amélioration de la rentabilité. La marge opérationnelle courante atteint ainsi 3,5% au second semestre contre une perte opérationnelle de 0,3 million d'euros durant la première moitié de l’année. Le résultat opérationnel de l’exercice ressort à 0,3 millions d'euros. Il intègre d’importantes charges exceptionnelles, principalement liées au versement d’indemnités de non concurrence (1,0 million d'euros), à une moins-value sur la cession de l’agence de Poitiers (0,7 million d'euros) et à un ajustement de la valeur de la filiale au Luxembourg (0,3 million d'euros).

Après prise en compte des frais financiers (0,8 million d'euros) et de la charge d’impôt intégrant 1,6 million d'euros de Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises, le résultat net ressort à -1,8 millions d'euro, en nette amélioration par rapport à la perte de 3,1 millions d'euros constatée en 2009. Au 31 décembre 2010, les fonds propres du groupe s’élevaient à 55,1 millions d'euros, soit 1,51 euro par action tandis que l'endettement financier net à été ramené à 1,1 million d'euros, soit 2% des fonds propres. En 2011, SQLI affirme vouloir mettre en place une politique plus offensive en termes de recrutement (plus de 400 nouvelles embauches prévues sur l'année) pour maintenir un rythme de croissance supérieur au marché. La SSII compte par ailleurs améliorer progressivement sa marge opérationnelle courante grâce à « des mesures énergiques de rationalisation et à l'amélioration continue des indicateurs de gestion ». Elle envisage également quelques acquisitions ciblées.

Notons que SQLI vient d'annoncer la démission deYahya El Mir, président non exécutif, ce dernier considérant que la phase de transition à la tête du groupe était désormais terminée. Dominique Chambas, membre du conseil de la société depuis 2002, a été nommé pour le remplacer et Fabienne Conte, directrice de la gestion financière de l’Institut Curie a été cooptée en tant que nouvel administrateur. De son côté, Julien Mériaudeau a été confirmé dans ses fonctions de directeur général.

Cette réorganisation à la tête de la société devrait s'accompagner d'une nouvelle organisation. En effet, SQLI a décidé de proposer lors de la prochaine assemblée générale de ses actionnaires la mise en place d’un conseil de surveillance et d’un directoire. Cette nouvelle structure devant permettre une meilleure répartition des pouvoirs entre le management du groupe (directoire) et l’organe de contrôle (conseil de surveillance).

A lire également sur ChannelNews :

La marque France Télécom va-t-elle disparaître ?


Quatre jours pour tout savoir sur le piratage informatique

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close