[Mis à jour] Tremblement de terre au Japon : le datacenter de NTT Communications durement touché

Le tremblement de terre dans le nord-est du Japon, intervenu ce jour, a durement frappé un datacenter de NTT Communications, rendant les services aux entreprises indisponibles. Le centre d'Amazon semble quant à lui avoir tenu le choc.

Selon nos confrères de Zdnet Japan, le tremblement de terre et le tsunami qui s’en suivi,intervenus au Japon ce jour dans le nord-est du pays (8,9 sur l’échelle de Richter), auraient perturbé les activités de certains datacenters, localisés dans la région et fait osciller la qualité de certains services de Cloud Computing.

Ainsi si Amazon, dont l’installation d’un centre au Japon est très récente, assure que ses activités n’ont pas connu de troubles et continuent de fonctionner,  un centre de données de NTT Communications aurait subi quant à lui des dommages bien plus conséquents, semble confirmer nos confrères. Le groupe affirme ainsi que ses services aux entreprises seraient actuellement indisponibles. Les connexions VPN-IP seraient également perdues. Les équipes seraient actuellement en train d’évaluer les dommages occasionnés sur le bâtiment, rappelant au passage qu’un retour à la normal n’est actuellement pas garanti.

NTT Communications, le premier fournisseur de services d’infrastructure télécoms japonais, fournit toute une série de services pour les entreprises, de la gestion des réseaux aux plates-formes de e-commerce en passant par des solutions de VoIP et data over IP. Comme l’indique le site Internet du groupe, il y propose également une offre de Plan de continuité d’activités après sinistre - il cite en exemple les tremblements de terre - qu’il adosse à ses datacenters régionaux.

Le fournisseur d’infrastructure de Cloud, Nifty, ainsi que les opérateurs locaux et prestataires de services Sakura Internet et ITOCHU Techno-Solutions garantissent quant à eux un service optimal.

Selon les dernières informations, l’ensemble de la zone pacifique se préparait à un éventuel tsunami. A Hawaii, les autorités ont commencé à évacuer les zones côtières.
 

Mise à jour le 16 mars 2011, 15h05

Dans un communiqué daté du 14 mars, NTT Communications a tenu à préciser que "les services de data centers de NTT Com n’ont connu aucune perturbation et sont opérationnels". Tout en confirmant que "les services d’entreprise IP-VPN et e-VLAN ont été partiellement indisponibles dans la région de Tôhoku. NTT Com fait tout son possible afin de rétablir la situation".

A lire également

Nos confrères de Data Center Knowledge expliquent comment les datacenters au Japon ont pu se protéger et assurer une continuité de leurs services, en dépit du séisme.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close