Western Digital veut racheter Hitachi GST et devenir n°1 mondial devant Seagate

Nouvelle donne sur le marché du disque dur. Western Digital, n°2 du secteur en CA, se paie le n°3, Hitachi GST, afin de donner du fil à retordre à Seagate. Ce dernier, déjà devancé sur le marché grand public par WD, se retrouve en effet aussi menacé sur le très rentable segment des disques durs d’entreprises et des SSD, ou Hitachi a mis les pieds via une alliance avec Intel.

Bouleversement sur le marché des disques durs. Western Digital a annoncé aujourd’hui son intention de racheter la division disques durs du Japonais Hitachi, Hitachi GST (Global Storage technology), pour un montant estimé aujourd’hui à 4,3 milliards de dollars, en numéraire et en échange d’actions. Un montant conséquent pour une acquisition qui vient rebattre les cartes d’un marché aujourd’hui sous pression, avec la transition annoncée vers de nouvelles technologies d'enregistrement magnétique et la concurrence croissante des SSD.

Selon les termes de la transaction, la direction de la société issue de la fusion (prévue au troisième trimestre 2011), devrait être confiée à John Coyne l'actuel CEO de Western Digital. Steve Milligan, l'actuel Pdg de Hitachi GST, rejoindra WD au poste de président. Hitachi détiendra à terme 10% du capital de Western Digital.

Sauf surprise, cette opération devrait donner naissance à un nouveau géant contrôlant plus de 45% du marché mondial du disque dur, en mariant le n°2 du secteur (Western Digital) au n°3 (Hitachi GST). De quoi reléguer bien loin l'actuel n°1 mondial, Seagate. Selon les prévision d'iSupply, Seagate occupait la première place des vendeurs de disques durs dans le monde au dernier trimestre 2010 avec 2,8 milliards de dollars de CA, contre 2,4 milliards de dollars pour le n°2 Western Digital. Hitachi GST a quant à lui réalisé un CA de 1,5 Md$ au dernier trimestre 2010 (selon les données publiés dans les comptes du constructeur japonais pour son troisième trimestre fiscal clos le 31 décembre 2010).

Une impulsion sur le segment Entreprise et les SSD

Grâce à ce rachat, Western Digital devrait confirmer son rang de n°1 du disque dur en nombre d'unités vendues et prendre le large face à Seagate sur ce segment. Le constructeur devrait aussi menacer Seagate sur un secteur dont il était jusqu'à présent largement absent, celui des disques d'entreprises, un segment historiquement dominé par Seagate. En empochant Hitachi GST, Western Digital se paie en effet les 27% du marché des disques d'entreprises contrôlés par Hitachi GST 'avec des clients comme EMC, NetApp ou Hitachi Data Systems). De quoi semer un peu plus le doute chez un Seagate, qui avec 65 % de ce marché dispose toutefois encore d'une bonne longueur d’avance.

Grâce à Hitachi GST, le Californien met également un pied dans le SSD, une technologie qui pourrait à terme déstabiliser le marché du disque dur, s’accordent à dire les analystes.  Hitachi GST dispose notamment à son catalogue d'un disque flash haut de gamme à interface SAS 6Gbit/s et a noué un partenariat avec Intel pour l'obtention de ses modules Flash. En juillet 2010, le groupe avait levé le voile sur son premier SSD pour serveur.


Rappelons que Hitachi avait annoncé en novembre 2010 son intention d’introduire en bourse sa division GST, alors que même que cette activité affichait de bon résultats. A l’époque, un rachat avait également été évoqué.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close