Résultats : Adobe termine 2010 avec un trimestre historique

Après une année de déboires face à Apple, Adobe finit 2010 en fanfare en dépassant au T4 la barre fatidique du milliard de dollars. Dopé notamment par la Creative Suite, Flash et PDF en 2010, l’éditeur californien reste confiant pour 2011 et peut compter sur la croissance des activités issues du rachat d’Omniture pour continuer sur sa lancée.

2010, l’année du milliard de dollars, se félicite ouvertement Adobe qui vient de publier, à l’occasion de son quatrième trimestre fiscal un chiffre d’affaires dépassant la sacro-sainte barre ( à 1,008 Md$), en progression de 33% sur un an. Ce faisant, Adobe bat légèrement les prévisions des analystes qui tablaient sur un CA inférieur au milliard sur le trimestre.
Une bonne santé des ventes qui a permis à l’éditeur californien de réaliser un bénéfice net de 268,9 millions de dollars contre une perte de 32 millions il y a tout juste un an.
Sur l’année, le groupe affiche un CA en hausse de 29% à 3,8 milliards de dollars, pour un bénéfice net de 774,6 millions.

Globalement, les activités liées aux solutions créatives tirent le CA du groupe vers le haut. En 2010, les “Creative Solutions”, qui rassemblent les produits clé de la marque comme la Creative Suite, Flash, Photoshop ou After Effect, notamment, ont réalisé un chiffre d’affaires de 2,05 milliards de dollars (+20,8% en un an), comptant pour 54% du CA total du groupe en 2010. Suivent les activités dites “Digital Enterprise Solutions”, notamment liées au PDF (Acrobat et LifeCycle) qui ont affiché un CA de presque 1,01 milliard en 2010 (+16,7% en un an), représentant 27% du CA total.  Le segment où sont rassemblées les activités dédiées au marketing en ligne, liées au rachat l’année dernière d’Omniture, a réalisé un CA de 360,6 millions (9% du CA total).


Les activités “Platform”, où sont encore rassemblées AIR, Coldfusion, FlashCatalyst et Flex, notamment, ont, quant à elle, permis la réalisation d'un CA de 178,8 millions soit 5% de l'activité totale. Enregistrant toutefois une baisse de revenu de 1,2% en un. Mais, comme l’indique le détail du bilan, Adobe entend modifier la répartition de ces produits “Platform” pour l’exercice 2011. Cette ligne budgétaire devrait ainsi disparaitre dès le prochain exercice et les produits qui la compose se fondre logiquement dans les activités solutions de création - “Creative Solutions” - la plus rentable pour le groupe. Une ligne “Digital Media Solutions” fera alors son apparition pour héberger les produits tels que After Effect, l’édition Production Premium de la Creative Suite, Premiere Pro, Soundbooth et Photoshop Elements, notamment.

Enfin, comptant pour 5% du CA total,  les activités “Print & Publishing” (Captivate, FreeHand, PageMaker, Robohelp,  Jrun….) ont enregistré en 2010 un CA de 194,7 millions de dollars (+9,4% en un an).

C’est encore sur le continent américain que l’éditeur a réalisé l’essentiel de ses ventes en 2010. Avec un CA de 1,859 milliards de dollars, 49% des activités sont effectuées sur le continent américain. Derrière, la zone EMEA (dont l'Europe donc) suit avec un CA de 1,168 milliards (31%) et enfin l’Asie qui affiche 772,8 millions (20% des revenus du groupe).

Pour 2011 l’éditeur se montre optimiste et prévoit pour le premier trimestre de son exercice un CA compris entre 1 et 1,05 milliard de dollars.

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close