Le Saas se développe mais pèse relativement peu dans l’univers du logiciel

Soutenu par la vague Cloud, le Saas connaît une croissance soutenue, trois fois supérieure aux autres modes de distribution de l’offre logicielle. Reste qu’il pèse relativement peu en termes de chiffres d’affaire. Son importance tient surtout au fait qu’il rebat les cartes en multipliant les fournisseurs et en mettant parfois les DSI en porte à faux.

Un modèle d’avenir… tout relatif. Gartner prévoit bien une croissance à deux chiffres, cette année, pour le marché des logiciels délivrés sous forme de services (le Saas, Software as a service) mais la part de ce nouveau paradigme de la distribution d’applications informatiques demeure malgré tout très faible.

Selon le cabinet d’études, les ventes de logiciels en mode Saas dans le monde devraient atteindre les 9,2 milliards de dollars, en hausse de 15,7%. Une progression incontestable qui devrait se renouveler en 2011 avec une croissance attendue à 16,2%, pour un marché qui dépassera alors pour la première fois les 10 milliards de dollars. De quoi rassurer les pure player - dont Salesforce.com apparaît comme le chef de file – mais également les éditeurs traditionnels. En effet, autour de 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires, le SaaS est une toute petite part d’un marché du logiciel global en train de renouer avec la croissance après une année 2009 difficile et qui devrait atteindre cette année les 232 milliards de dollars.

Reste que, selon Gartner, on en est plus aux balbutiements et le mode Saas devrait s’imposer comme un segment durable. « Les problèmes initiaux de sécurité, de temps de réponse, de disponibilité des services ont fortement régressé et, au fur et à mesure que les modèles économique et informatique gagnent en maturité, l’adoption est devenue de plus en plus importante » explique Sharon Mertz, directeur de recherche chez Gartner. D’autant que, côté fournisseurs, les offres se multiplient, de plus en plus verticales et de plus en plus riches en fonctionnalités.

Depuis 12 à 18 mois, Gartner anticipe ainsi un retournement dans la manière d’appréhender le Saas, tant côté clients que fournisseurs. Selon le cabinet d’études, un nombre de plus en plus grand d’entreprises font appel au Saas ponctuellement et – une nouveauté – n’hésitent pas à accroître leur portefeuille de fournisseurs.

Une multiplication des sources et des applications qui pose cependant un problème de taille : elle se fait le plus souvent sans en avertir la DSI, provoquant de nouveaux défis pour cette dernière en terme de contrôle et de sécurité.

Pour les plus grands comptes, si la DSI est bien consultée, c’est l’échelle des déploiements qui est en train de basculer. L’unité de mesure est désormais plutôt la dizaine de milliers que le millier…

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close