Java : Apple rejoint l'alliance OpenJDK aux côtés d'Oracle et IBM

Il y a trois semaines, Apple annonçait son intention de stopper le développement de Java sur Mac OS X. Aujourd'hui, Java est de retour en grâce. Apple va rejoindre l'alliance OpenJDK et contribuer ses optimisations spécifiques à un projet libre. Cette collaboration devrait donner naissance à un portage de Java 7 pour Mac OS X qui sera produit sous l'égide d'Oracle.

Deux semaines après avoir été relégué au rang de citoyen de seconde zone sur Mac OS X par Steve Jobs, Java est de retour en grâce sur Mac OS X. La clé de ce retour éclair : la conclusion d'un accord entre Apple et Oracle, qui va voir Apple rejoindre Big Blue et Oracle dans le camp d'OpenJDK. La firme à la pomme devient ainsi le troisième soutien de poid d'OpenJDK après le spectaculaire ralliement d'IBM qui a choisi d'abandonner en rase campagne le projet Harmony de la fondation Apache au profit d'OpenJDK à la mi-octobre

Dans le cadre de l'accord, Apple va rendre public le code source des composants clés nécessaires au développement d'un runtime Java 7 optimisé pour Mac OS X. La firme à la pomme devrait notamment mettre à disposition de la communauté OpenJDK le code de ses runtime Java 32 bit et 64 bit (basés sur Hotspot), ainsi que plusieurs librairies de classes, une pile réseau complète et un nouveau client graphique afin d'accélérer l'arrivée de Java SE7 sur Mac OS X. Apple s'occupait jusqu'alors du portage de Java sur son OS pour postes de travail et avait réalisé ce que beaucoup considèrent comme l'une des meilleures intégration entre Java et son système d'exploitation. De fait, il est souvent difficile de distinguer une application Java sur Mac d'une application native.

Problème cette intégration se faisait souvent avec retard et Apple avait fini par se lasser d'effectuer ce travail, d'autant que Java  (le langage aussi bien que le JDK) n'est plus vraiment au coeur de sa stratégie. Ainsi, la firme à la pomme a abandonné son serveur d'applications Java WebObjects, hérité de Next, et a cessé en 2005 de mettre à jour le pont entre Java et l'API objet Cocoa (la principale API de programmation de Mac OS X), qui jusqu'à Mac OS X 10.4 permettait aux développeurs Java d'accéder nativement à l'ensemble des fonctionnalités de l'OS aux travers de Cocoa. Depuis cette période, Objective-C est plus que jamais le langage mis en avant par Apple pour le développement d'applications Mac OS X.

L'accord conclu ce jour avec Oracle assure toutefois que Mac OS X continuera à être traité comme une plate-forme de premier rang pour ce qui est de Java. Un point qui devrait rassurer les utilisateurs et développeurs mettatn en oeuvre la technologie sur Mac OS X.Dans la pratique, l'implémentation actuelle de Java SE6 réalisée par Apple continuera à être supportée par la firme de Cupertino sur l'actuel Mac OS X Leopard et sur le futur Mac OS X Lion, attendu en 2011. Mais c'est à Oracle qu'incombera la livraison de Java SE 7 ( et de ses successeurs). Jusqu'alors, Sun maintenait des implémentations de Java sous Windows, Linux et Solaris. Mac OS X devrait donc s'ajouter à la liste sous le règne d'Oracle. Avec un bonus à la clé pour les utilisateurs de Mac et pour les développeurs: les applications Java devraient être autorisées dans le futur Mac App Store.

A lire aussi sur LeMagIT :

Développement : en dépréciant Java, Apple envisage un abandon du langage

Java : IBM se rallie à la cause d'OpenJDK

En savoir plus :

Le communiqué d'Apple et Oracle

Le site d'OpenJDK

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close