Piqué au vif, HP attaque son ex-Pdg, Mark Hurd, parti renforcer Oracle

Quelques heures après l’annonce de la nomination de Mark Hurd chez Oracle, HP monte au créneau et décide de poursuivre devant les tribunaux son ex-Pdg pour non respect d’accords de confidentialité. Une guerre de clan s’engage qui, pour l’heure, ne vise pas encore Oracle. Tout au moins directement.

Un mois pour se faire ré-embaucher, 24 heures pour que l'affaire atterrisse devant les tribunaux. Un petit jour après sa nomination officielle au poste de co-président d’Oracle, Mark Hurd se fait poursuivre en justice par HP qui porte plainte pour non-respect de la clause de confidentialité que son ex-Pdg aurait signé lors de son départ.

Selon HP, cité par le Wall Street Journal, “Mark Hurd a signé des accords visant à protéger les secrets commerciaux et des informations confidentielles de HP. HP entend donc faire valoir ces engagements”. En se rendant directement chez Oracle, aujourd’hui concurrent direct de HP depuis le rachat de Sun et de ses activités hardware, Hurd savait qu’il violait ces engagements, semble dire HP dans la plainte déposée devant un tribunal de Santa Clara.

Un accord de confidentialité contre des millions de dollars

“En dépit de millions de dollars […] payés en échange de ces accords visant à protéger les secrets ainsi que des informations confidentielles […], HP estime que Mark Hurd met en danger les précieux secrets et informations confidentielles du groupe. […] Dans le cadre de ses nouvelles fonctions [co-président chez Oracle, NDLR], Hurd sera dans une position telle qu’il ne pourra pas accomplir sa mission chez Oracle sans utiliser et dévoiler les secrets commerciaux et les informations confidentielles de HP”, explique le groupe en introduction de sa plainte. La plainte note que Mark Hurd a une connaissance approfondie des opérations de HP, ce qui pourrait être très utile à Oracle-Sun, et que en tant que Pdg, il a participé à des réunions au cours desquelles HP détaillait ses futurs produits.
Court Filing: HP Civil Complaint Against Mark Hurd
Outre des indemnités, HP réclame bien sûr une injonction qui bloquerait tout nouvel emploi dans lequel Hurd serait en position d'exploiter les informations confidentielles glanées lorsqu'il était à la tête de HP. Le groupe demande également la nomination d'un expert indépendant pour surveiller les nouvelles activités de son ex-Pdg et vérifier qu'elles ne violent pas les accords de confidentialité signés. Des demandes qui, si elles trouvent grâce aux yeux de la justice, ne bloqueraient pas tout à fait l'arrivée de Hurd chez Oracle, mais limiteraient sérieusement sa liberté d'action. Notons au passage que les accords passés entre Hurd et HP n’incluent pas de clause de non concurrence, ce qui limite les capacités d'action du premier groupe mondial d'informatique.

La nomination de Mark Hurd chez Oracle vise clairement à installer un expert en intégration hardware aux commandes du groupe. Un segment que la firme de Larry Ellison a attaqué de front en se payant Sun pour 7,4 milliards de dollars, mettant à mal les relations commerciales qui existaient avec HP et IBM.

La collaboration Oracle/HP devient "virtuellement impossible", pour Ellison

Un point que Larry Ellison n’hésite d’ailleurs pas à venir titiller, donnant plutôt dans la surenchère que dans l'apaisement. Dans une brève réaction, le grand patron d’Oracle, qui ne tolère décidément pas qu’on puisse s’en prendre à ses amis, déclare par voie de communiqué :  “Oracle a longtemps considéré HP comme un partenaire important. En engageant des poursuites revanchardes, contre Oracle et Mark Hurd, le conseil d’administration de HP considère avec un grand mépris ce partenariat, nos clients communs ainsi que leurs actionnaires et leurs employés. Le conseil d'administration de HP rend aujourd’hui virtuellement impossible la poursuite de la collaboration entre Oracle et HP”. Après avoir qualifié la décision de HP de limoger Mark Hurd “d’idiotie”, Larry Ellison risque de piquer un peu plus HP au vif.

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close