Affaire Itanium / Oracle : une cour US rejette les accusations de fraude contre HP

Un juge de l’état de Californie vient de rejeter la plainte d’Oracle qui accusait HP de fraude et de diffamation.

Un juge de l’état de Californie vient de rejeter la plainte d’Oracle qui accusait HP de fraude et de diffamation. Cette plainte avait été déposée par Oracle en août 2011 et devait servir dans l’affaire qui oppose la firme de Larry Ellison à HP autour du support d’Itanium. Oracle comptait en effet utiliser ces accusations de fraude pour annuler un accord passé entre les deux groupes.
Selon Oracle, HP aurait dissimulé volontairement ses intentions lors de la signature d'un accord censé mettre un terme au litige qui les opposait autour du recrutement de Mark Hurd (l'ancien président d'HP passé depuis chez Oracle). Un accord qu'Oracle n'aurait pas conclu s'il avait su, à temps, que HP recrutait, en douce, Leo Apotheker (ancien Pdg de SAP), autre rival de poids de Larry Ellison et Ray Lane (un ancien président de la firme).
Selon la justice américaine, «cette prétendue fraude n’a pas empêché Oracle de participer aux négociations ou privé Oracle de l’opportunité de négocier».

En mars 2011, Oracle a annoncé l’arrêt des développements de ses solutions pour Ia plate-forme Itanium. Laissant ainsi de côté les utilisateurs HP dont les serveurs itanium motorisent généralement le SGBD d’Oracle. Une passe d’arme juridique opposent les deux groupes depuis cette annonce.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close