Décisionnel : changement de structure tarifaire pour SAP-BO, pour développer les usages

Visiblement, SAP-BO va changer la structure tarifaire de son offre pour grands comptes. A pas comptés, puisque peu d’information filtre pour l'instant. Seuls quelques spécialistes du sujet ont eu accès aux premiers détails. Si la photo reste floue, la tendance apparaît globalement positive pour les utilisateurs. Les types d’usage sont simplifiés, l’intégration à SAP est amélioré, et la grille des prix devrait être simplifiée.

Un changement - discret - de politique tarifaire est à l’œuvre chez Business Objects, nous apprend Cindi Howson, experte en décisionnel et fondatrice de BIScorecard, un site d’information et de banc d’essai sur les applications de BI. Depuis le 16 avril, SAP a décidé de simplifier le modèle tarifaire de sa filiale pour le rapprocher de celui pratiqué sur son ERP. Pour l’instant les changements n’affecteraient que l’offre pour grands comptes de l’éditeur, les gammes destinées aux PME – les offres Crystal, Xcelsius ou la plate-forme complète Edge Series - ayant déjà été clarifiées.

Selon Cindi Howson, « dans la nouvelle formule de tarifs, les clients paieront une licence nominative pour un ou deux rôles ». Le premier d’entre eux permet simplement de remonter des informations (il serait baptisé « view and explore »). Il intègre le système de recherche Polestar et la couche d’intégration Live Office pour Excel. Le second, plus complet, permet également l’exploitation de ces données (il est baptisé « design and analyze »). Ce format s’ajoute à un forfait serveur qui inclut dorénavant tous les services de connexion associés à la plate-forme : Polestar, Oracle E-Business Suite adaptors, PeopleSoft integration etc…

Démocratiser les fonctions de tableau de bord

Interrogé par Cindi Howson, Franz Aman - vice-président du marketing produits chez SAP - explique également que la nouvelle politique tarifaire est également mise en place pour faciliter l’accès par l’ensemble de l’entreprise à la valeur du décisionnel en proposant un rôle – view and explore – à coût réduit. « View and explore » sera d’ailleurs également intégré en natif dans les licences ERP de SAP.

La stratégie est donc relativement claire : en proposant une approche simplifiée et plus facilement intégrée avec un premier prix attractif, SAP cherche à capitaliser sur sa base installée pour y imposer peu à peu BO. Reste que pour l’instant si le modèle est établi, aucun tarif n’est communiqué. Difficile donc de savoir dans quels cas le nouveau système sera réellement plus avantageux que le précédent pour les budgets des DSI. Dans tous les cas, il s'annonce plus simple et devrait permettre, si le coût d’accès bas du niveau « view and explore » était confirmé, d’optimiser le nombre d’utilisateurs dans les comptes d’ores et déjà conquis.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close