Sun innove avec un module d'entrées/sorties virtualisé pour ses lames

Le constructeur a discrètement annoncé le lancement d'un module d'entrées/sorties virtualisé pour ses serveurs lames. Pour moins de 5000 $, ce module permet aux dix lames d'un châssis Blade 6000 de bénéficier chacune de deux ports 10 Gigabit virtuels correspondant en fait à deux ports 10 Gigabit physiques mutualisés. Le module agit aussi comme fabrique commutée SAS.

Sun a parfois l'art de noyer quelques pépites dans ses annonces. C'est encore une fois ce qui s'est produit en début de semaine au cours du lancement de ses nouvelles gammes de serveurs à base de puces Xeon 5500 "Nehalem". Le constructeur a en effet profité de son annonce pour dévoiler plutôt discrétement un nouveau module d'entrées/sorties conçus pour les environnements virtualisés. Le Sun Blade 6000 Virtualized Multi-Fabric 10GbE Network Express Module intègre deux ports 10 Gigabit Ethernet et 10 ports Gigabit Ethernet. Il s'agit vraisemblablement d'un module réseau conforme au standard Multi-Root IOV, dont les ressources peuvent être partagées de façon transparente par les différents serveurs lames.

Virtualisation transparente du 10 Gigabit Ethernet et fabrique SAS

 mr iov
Un module réseau virtualisé MR-IOV permet de partager
plusieurs ports réseaux physiques entre plusieurs lames
tout en leur donnant l'illusion d'avoir un accès exclusif
à ses ports réseaux. (source du schéma : Burton Group) 

Techniquement, chacun des dix serveurs lames d'un châssis Blade 6000 voit les deux ports 10 Gigabit du module virtualisé comme s'ils étaient directement connectés sur son bus PCI-express (en fait le module virtualisé agit comme un commutateur PCI-express et fait croire à chaque lame que deux ports lui sont physiquement connectés). Dans la pratique, le module crée 20 ports virtuels (à raison de deux par lame) et permet à l'administrateur de déterminer de façon granulaire l'allocation de la bande passante physique disponible sur les deux ports physiques réellement présents. Il est à noter que le module virtualisé intègre également une fabrique commuté SAS pour l'extension de la capacité de stockage des lames, une capacité qui suppose toutefois que les lames concernées soit équipées du module d'extension dit Fabric Expansion Module (ref X4263A).

Ces fonctionnalités font du module I/O virtualisé de Sun le plus séduisant et le moins couteux des modules de ce type proposés par les différents constructeurs pour leurs châssis lames. Notons, pour terminer, qu'il est possible d'insérer deux modules NEM (Network Express Module, module d'extension réseau) virtualisés par châssis Sun Blade 6000.

En savoir plus
Une présentation d'Intel sur MR-IOV
Les spécifications MR-IOV du PCI-SIG

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close