Sun lance à son tour ses serveurs à base de Xeon Nehalem

Comme annoncé, Sun a lancé aujourd'hui six nouveaux serveurs x86 à base de processeurs Intel Xeon 5500 "Nehalem". Le constructeur a notamment soigné son offre de lames, avec deux serveurs dont un pour le monde du HPC, et une nouvelle porte à refroidissement liquide pour son châssis de serveurs lames Blade 6048.

Retour au "business as usual" pour Sun, après plusieurs semaines où la société a été secouée par des rumeurs de vente à IBM - hypothèse qui soulevait bien des questions en matière d'intégration des deux portefeuilles technologiques. Comme nous le laissions entendre dans notre article du 1er avril dernier, Sun Microsystems a annoncé hier sa nouvelle gamme de serveurs x86 à base de puces Xeon Nehalem. Le constructeur californien suit ainsi de peu Cisco, Dell, IBM et HP dans la refonte de son offre. Partenaire historique d'AMD, Sun a de façon très pragmatique enrichi son catalogue d'une offre complète de serveurs à base de puces Intel pour faire face la débâcle qu'a constitué le lancement de l'Opteron “Barcelona”. Depuis, les serveurs à base de puces Intel n'ont cessé de prendre de l'importance au catalogue du constructeur, même si ce dernier ne cache pas que les Xeon sont pour l'essentiel limités aux serveurs bi-socket (segment dit de volume) alors que les puces Opteron couvrent l'ensemble de son offre (du bi à l'octo-socket).

Six nouveaux serveurs et une station de travail

 k3 sunfire x4275 1
Le Sun Fire X4275 et ses 12 baies de disques
au format 3,5 pouces

Au total, ce sont six nouveaux serveurs et une station de travail à base de puces Xeon 5500 “Nehalem” que Sun a dévoilé hier, dont quatre serveurs en racks, les Sun Fire X2270, X4170, X4270 et X4275, et deux serveurs lames les Blade X6270 et X6275.

Le X2270 est un serveur 2U capable d'accueillir deux puces Xeon 5500 et quatre disques durs 3,5 pouces. Il dispose aussi d'un emplacement spécifique capable d'accueillir un module DIMM de 24 Go de mémoire Flash (module Open Flash), qui peut être utilisé comme disque Flash standard ou comme cache par un système de fichiers capable d'en tirer partie (comme ZFS). Le 4170 est un serveur 1U dense qui ne sacrifie pas les capacités d'entrées/sorties et de mémoire. Il dispose en effet de huit emplacements pour disques durs 2,5 pouces SAS ou SATA et de 18 slots pour barrettes mémoire DIMM (soit une capacité maximale de 144 Go de mémoire DDR-3, lorsque les modules 8 Go seront disponibles à des prix raisonnables).

Le X4270 est une version survitaminée du 4170 capable d'accueillir jusqu'à 16 disques durs au format 2,5 pouces et 18 barrettes DIMM DDR-3 dans un serveur rack 2U. C'est cette machine qui, sous Solaris x86, a battu le record de performances d'un serveur bi-socket au benchmark SAP SD avec un score près de 12 % supérieur au plus rapide des serveurs bi-socket Xeon 5500 concurrent.

Lui aussi au format 2U, le X4275 est une déclinaison orientée stockage du X4270. Ce serveur dispose de douze emplacements pour disques durs 3,5 pouces et peut donc servir de serveur de stockage ou de serveur de streaming avec une capacité plafond de 12 To (et bientôt 24 To avec des disques de 2 To). Côté entrées/sorties, il dispose de 6 emplacements pour cartes PCI-express avec un total de 48 lignes disponibles.

Deux nouvelles lames, dont une siamoise pour les applications HPC

 sunblade x6275 3
La lame siamoise Sun Blade X6275 et ses deux
cartes bi-socket Xeon Nehalem indépendantes

Sun a aussi profité du lancement des processeurs Xeon 5500 pour rajeunir son offre de serveurs lames Intel. La lame X6270 intègre deux puces Xeon, 18 emplacements pour barettes DIMM DDR-3 et deux emplacements pour disques 2,5 pouces. Elle s'insère dans les chassis lames Sun Blade 6000 (châssis rack 10U pour 10 lames) et Sun Blade 6048 (48 lames dans un rack spécifique de 42 U).

Elle est désormais complétée par la lame X6275, un serveur spécialement optimisé pour les applications HPC. Le Sun Fire X6275 est en fait une lame siamoise contenant deux cartes mères pour serveur bi-socket X5500. Chacune de ces cartes mères dispose de 12 emplacements pour modules mémoire DIMM DDR-3 et intègre en standard une interface Infiniband QDR lui permettant de se connecter au commutateur Infiniband massif de Sun, le Magnum. Selon Sun, un châssis 6048 équipé de 48 lames X6275 peut accueillir un total de 192 processeurs Xeon 5500 (soit 768 coeurs) pour une puissance agrégée de l'ordre de 9 Tflops.

Deux portes réfrigérées pour les racks à très forte densité

Pour refroidir l'ensemble, Sun a conçu deux nouvelles portes réfrigérées pour le Blade 6048 (également compatible avec les racks Sun). La porte Sun Cooling Door 5200 fonctionne avec de l'eau réfrigérée et peut dissiper jusqu'à 35 KW. Pour les datacenters équipés de systèmes de refroidissement Liebert XD, Sun propose aussi la porte Sun Cooling Door 5600 à base de gaz réfrigérant, elle aussi capable de dissiper 35 KW. Les deux portes sont vendues moins de 10 000 $ et garantissent que l'air expulsé hors du rack sort à une température similaire à celle de l'air aspiré dans le châssis.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close