Sun va former gratuitement sa communauté Glassfish pour mieux la fidéliser

Pour mieux connaître les membres de sa communauté Glassfish, Sun propose des offres gratuites de formation aux utilisateurs enregistrés. Et se donner la possibilité de convertir enfin des téléchargements d'outils Open Source en de vrais clients potentiellement monnayables. L'enjeu central pour l'industriel, engagé dans une stratégie logicielle tout Open Source, certes sympathique, mais qui tarde à payer.

Comment transformer les innombrables téléchargements d'un produit Open Source en clients et abonnés aux offres de support associés ? Cette problématique, très en vogue dans l'Open Source et au coeur des soucis du monde du libre, vient de trouver réponse chez Sun. Pour s'assurer que les personnes ayant téléchargé son serveur d'application Java et Open Source GlassFish se transforment en de potentiels abonnés à un service payant, le groupe a décidé de proposer une offre promotionnelle de formation à l'outil. Cette dernière est même gratuite pendant les 90 jours qui suivent les téléchargements. A condition toutefois de s'enregistrer. Histoire d'abord de les aider à s'approprier la plate-forme et de les fidéliser à la technologie. Mais surtout histoire de mieux connaître la nature des besoins et le volume de la communauté.

Les formations gratuites, accessibles pendant trois mois, proposent notamment une introduction à Glassfish, une approche sur le développement de services Web Java, sur la qualité des services et l'interopérabilité avec .Net ainsi que sur la fiabilité et la sécurité des services Web. En outre, le Californien offre 25 % de réduction sur son offre GlassFish Administration Bundle jusqu'au 20 mars.

Ces formations doivent servir de tremplin à l'offre de support pour entreprise que Sun commercialise à partir de 25 000 $ pour un nombre illimité d'instances.

Connaître la communauté, un prérequis pour Sun

Paul Hinz, directeur de produit Glassfish, explique sur les forums de The Register, que ces formations doivent non seulement permettre d'aligner le serveur d'application sur les pratiques communes de l'Open Source. Selon lui, elles visent également à rendre "les développeurs, les chefs de projets et le revendeurs plus rapidement productifs et opérationnels". Autre argument avancé dans un e-mail envoyé à la rédaction : "ces promotions sont mises en place pour permettre à Sun de mieux recenser sa base d'utilisateurs Glassfish [...]".

Ce dernier point met en valeur la difficulté des projets Open Source à connaître véritablement la nature et le volume de leur communauté de développeurs et d'utilisateurs. L'un des baromètres principaux d'adoption étant le nombre de téléchargement, un indicateur intéressant mais insuffisant pour jauger de l'adoption réelle d'un outil. Cette méconnaissance de la base a également engendré la naissance du premier club d'utilisateurs de MySQL en France, comme le soulignait dans nos colonnes Pascal Borghino, le président de cette association.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close