Oracle stoppe le support commercial de GlassFish

Oracle a annoncé abandonner son offre de support commercial du serveur d’applications Java GlassFish invitant les utilisateurs à se tourner vers WebLogic.

Oracle a annoncé qu’il ne fournira désormais plus de support commercial à GlassFish, le serveur d’applications Java que le groupe a hérité du rachat de Sun. Dans une mise à jour de la roadmap de la solution décrite sur son blog, John Clingan, un responsable d’Oracle, explique que si la version 4.1 de l’édition Open Source de Glassfish est bien prévue pour 2014, aucune offre de support commercial sera désormais associée aux futures versions du serveur d’applications Java, à partir de la 4.0. Cette version a par ailleurs été livrée en juin dernier, avec le lancement de JavaEE7.

Pour mémoire, GlassFish est le serveur d’applications Open Source qui sert d’implémentation de référence de Java. Lors du rachat de Sun - là où il est né - par Oracle, la firme de Larry Ellison avait confirmé le support de GlassFish. Celui-ci devait donc évoluer aux côtés de WebLogic, le serveur d’applications Java d’Oracle, issu quant à lui du rachat de BEA. Oracle a par ailleurs confirmé que la version 5 de GlassFish sera la référence pour JavaEE 8.

Evidemment, et sans surprise, Oracle invite les actuels utilisateurs du serveur d’applications Open Source sous support à désormais se tourner vers WebLogic dont le prix du support commercial est nettement plus élevé que celui pratiqué pour GlassFish. Ceux qui avaient souscrit à un support commercial pour Glassfish 2.1.x et 3.1.x  pourront toujours être supportés, selon la politique d’Oracle. Les supports Premier de la 2.1.x et 3.1.x arrivent à échéance en janvier et décembre 2014. Avant d’entrer dans la phase Extended Support qui repousse leur fin de vie à janvier et décembre 2017. Puis entre en jeu la phase de support illimité dit Sustaining support.

« Oracle recommande que les clients existants du support commercial d’Oracle GlassFish Server commencent à programmer leur migration vers Oracle WebLogic Server, qui constitue le chemin de migration naturel d’un point de vue technique et au niveau des licences », indique encore John Clingan dans ce même billet de blog. Rappelant notamment que GlassFish Server 3/x et WebLogic Server ont du code en commun, supportent certains outils d’Oracle (Oracle Access Manager, Oracle Coherence, Oracle Directory Server, Oracle Virtual Directory, Oracle Database, Oracle Enterprise Manager) et que les applications développées suivants les standards Java EE peuvent être déployées sur les deux solutions.

« Nous continuons à encourager les contributions de la communauté, le rapport de bugs, la participation au forum. Mais désormais, Oracle WebLogic Server sera l’unique serveur d’applications stratégique, doué d’un support commercial chez Oracle », conclut-il.

Pour approfondir sur Middleware

- ANNONCES GOOGLE

Close