Galileo veut construire 24000 m2 de datacenter à Val d'Europe, à l'Est de Paris

En France, Mickeyville ressemble de plus en plus à un paradis pour DataCenter. Val d'Europe, la zone d'aménagement située en bordure du Parc Eurodisney, va en effet accueillir son deuxième grand datacenter avec la construction de 24 000 m2 de salles informatiques par Galileo Connect. Un développement qui suit l'implantation récente de Natixis.

L'anglais Galileo Connect (rien à voir avec la constellation de satelittes de positionnement géographique éponyme) va entamer la constrution d'un parc de trois grands datacenters offrant chacun 8 000m2 de salles informatiques à Bailly-Romainvilliers, à l’intérieur du Parc International d’Entreprises de Paris Val d’Europe, près de Marne La vallée. Le "Data Parc" imaginé par Galileo Connect, devrait ouvrir au 3ème trimestre 2011.

Si la société tient ses promesses. Car ce n'est pas la première fois que Galileo communique sur ses plans de développements en France : en 2007, la firme avait déclaré que son datacenter parisien ouvrirait en 2008. A l'époque elle annonçait un investissement de 200 millions de livres britanniques dans le projet, le tout devait s'insérer dans un vaste plan d'implantation de datacenters à l'échelle planétaire avec quatre autres datacenters planifiés à Londres, Singapour, Sydney et Camberra ; et des extensions envisagées à Bruxelles, Mumbai et Delhi. A ce jour, aucun de ces datacenters n'est opérationnel...

 galileo3d
Une vue en 3D d'un plot du futur datacenter
Galileo Connect à Bailly-Romainvilliers

La crise financière est passée par là et a sans doute eu un effet détestable sur le calendrier de développement ambitieux affiché par la firme en 2007. La construction de datacenters relève en effet plus du développement immobilier (et donc de la finance) que de l'informatique. Finalement, le premier centre de la firme, celui de la banlieue londonienne ne devrait ouvrir qu'au second trimestre 2010 - soit avec 18 mois de retard sur le plan initial. Le datacenter parisien devrait quant à lui ouvrir en plusieurs étapes. Au troisième trimestre 2011, la firme livrera le premier des trois "plots" du data parc, soit environ 8 000 m2 de salles informatiques, pour un coût global estimé à 80 M€. Elle construira et équipera ensuite les deux autres plots de 8 000 m2 en fonction de la demande des entreprises (Il est à noter que la commercialisation aux entreprises devrait s'effectuer par tranches de 1 000 à 2 000 m2).

 galileo2d mini
Le plan d'un plot (cliquer ici pour agrandir)

Galileo Connect a confié la réalisation du nouveau datacenter à Sodéarif, la branche de Bouygues Construction spécialisée dans les datacenters. Conçu selon des critères modernes, le bâtiment sera capable de délivrer près de 1,5 KW de puissance par mètre carré avec une redondance de classe 3+ (Tier 3+). Le tout avec une déperdition énergétique minimale, puisque le PUE cible est de 1,35. L'une des pistes retenues par Galielo Connect pour réduire l'empreinte énergétique de ses datacenter modulaires est l'usage de la cogénération, afin de réexploiter une partie de la chaleur dégagée par les installations. La commercialisation de l'ensemble est assurée par Jones Lang LaSalle Paris, qui assure déjà celle de l'extension du datacenter Telehouse 3 situé à Magny les Hameaux, dans le Sud ouest parisien, entre Montigny le Bretonneux et Saint-Rémy les Chevreuse.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close