HP lance à son tour un datacenter prêt à l'emploi en conteneur

A l'instar de Sun, IBM et Rackable, HP se lance à son tour dans la commercialisation de conteneurs de serveurs prêts à l'emploi. le HP POD vise notamment le marché de l'extension de capacité des datacenters existant ainsi que celui de la migration de centre informatique. Il se positionne également comme une solution pour l'élaboration de centres de calculs ou de grands datacenter Web 2.0.

hppod onwheelsHP a officiellement dévoilé hier sa solution de datacenter en conteneur, le HP POD, son alternative aux offres existantes de Sun (Projet « BlackBox »), d'IBM (iDataPlex Container) et de Rackable Systems (IceCube). Après avoir longtemps moqué le « blackbox » de Sun, HP se résout donc à proposer une offre de datacenter prêt à l'emploi logée dans un conteneur de transport standard (en version 40 et 20 pieds, environ 13m et 6,5 m de long). Il est vrai que la demande semble réelle puisque d'importants clients comme Microsoft s'intéressent à ce format. Le géant du logiciel est ainsi sur le point d'assembler un nouveau datacenter à Chicago qui sera architecturé autour de 220 conteneurs de serveurs. 

Deux marchés clés : la migration de datacenter et l'extension de capacité

Lors d'une présentation effectué au sein des HP Labs à Palo Alto, via le système de conférence multimédia Halo d'HP, Steve Cumings, le directeur des activités Scalable Computing et Infrastructure d'HP, a indiqué qu'HP visait prioritairement deux grands marchés principaux et trois marchés secondaires. La firme s'intéresse tout d'abord au POD pour fournir des services de migration de datacenter. Un client pourrait ainsi utiliser temporairement un POD pendant la phase de transition entre deux centres informatiques. HP fournira dans ce cas l'offre de services financiers et de location adaptée aux besoins des clients.

Le second grand marché clé pour HP est celui de l'extension de capacité des datacenters. Selon Cummings, les conteneurs ont l'avantage de permettre un accroissement rapide de capacité pour les datacenters déjà pleins, sans avoir à attendre la construction d'un nouveau bâtiment. Leur grande efficacité énergétique leur permet aussi d'accueillir une densité de serveur bien plus élevée que dans la 

plupart des datacenters d'entreprise.

pod

HP vise aussi trois marchés complémentaires. Tout d'abord, celui de la reprise après désastre, où un conteneur peut-être utilisé comme centre de secours par les entreprises qui ne veulent pas investir dans une coûteuse infrastructure de datacenter 

secondaire. Ensuite, HP estime que le POD est une excellente solution pour héberger des infrastructures denses comme les serveurs lames pour lesquelles les datacenters actuels ne sont pas adaptés (pas assez de puissance au m2, trop faible capacité de refroidissement).

HP estime ainsi que le POD peut accumuler sur l'équivalent de 35 m2, les équipements qu'un datacenter moyen héberge sur 450 m2. Enfin, Le POD est l'une des solutions mises en avant par HP pour le marché du calcul et pour celui des infrastructures massives des fournisseurs de services Web 2.0. Contrairement à Sun, HP entend se tenir à l'écart du marché de la défense, pourtant prometteur, et de celui des opérateurs télécoms.

3520 processeurs quadri-coeurs ou 12000 disques durs dans 35 m2

pod2

Le HP POD affiche des caractéristiques techniques impressionnantes. Selon HP il peut accueillir jusqu'à 1 760 serveurs (en utilisant la lame siamoise ProLiant BL2x220c G5) soit un total de 3 520 processeurs quadri-coeurs ou jusqu'à 12 000 disques durs 3'' 1/2 - HP imagine d'ailleurs des « compute POD » et des « Storage POD ». Côté énergie, il est conçu pour fournir environ 23 KW par m2 (soit un total de 750 KW par conteneur), le tout avec un rendement énergétique impressionnant. Grâce notamment à l'intégration des technologies de refroidissement modulaire d'HP (Modular Cooling System), le POD affiche un PUE (Power Usage Effectiveness) de 1,25  système de climatisation compris et de 1,07 hors climatisation.

Le POD ne se  limite pas aux seuls équipement d'HP. Dans le cadre du programme  « Factory Express », HP peut ajouter tous types d'équipements tiers (serveurs, commutateur, routeur, load balancer...), pour peu qu'ils s'insèrent gracieusement dans les racks du POD (des racks standards de 19 pouces mais de 50 U de haut au lieu de 42 U. Le constructeur promet une livraison en moins de six semaines partout dans le monde. 

En savoir plus :

hppod

La page de présentation du Pod (texte, audio et vidéos)

Le site du Modular DataCenter (« Blackbox ») de Sun

Le Site de l'IceCube, le conteneur de Rackable Systems

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close