Windows Server 2012 Essentials : les clients pourront choisir leur type d’Exchange

Il sera bien possible de connecter une version online ou sur site d’Exchange à la version « petites entreprises » du nouvel OS serveur de Microsoft. Mais les clients seront fortement incités à migrer vers Office 365.

Contrairement à ce que nous avions écrit début juillet, les clients auront le choix de connecter l’Exchange de leur choix avec Windows Server 2012 Essentials, la version « petites entreprises » de son OS serveur. Si l’arrêt de sa suite Small Business Server, qui inclut Exchange et Sharepoint, est bien programmé pour fin 2013, il sera toujours possible de conserver une messagerie locale (ou hébergée par un tiers) en installant un Exchange standard au côté d’un Windows Server 2012 Essentials. 

En sortant Exchange de son pack serveur, l’éditeur entend donc accompagner l’évolution du marché vers le cloud mais sans brusquer les choses. «  Nous restons fidèles à notre stratégie en laissant le choix aux utilisateurs », souligne Jérôme Trédan, directeur des produits serveurs et plates-formes de cloud computing de Microsoft France. 

Mais si les utilisateurs ne sont pas obligés de migrer leur messagerie vers Office 365, ils y sont fortement incités. Car pour Microsoft, c’est évidemment son service de messagerie Office 365 (et l’occurrence l’offre P1) qui répond le mieux aux besoins des petites entreprises. « Cela leur évite d’investir dans des serveurs coûteux et de supporter des frais de maintenance et d’administration », justifie l’éditeur. 

Au passage, l’arrêt de Small Business Server est l’occasion d’unifier le code source des versions de son OS serveur et d’en finir avec «  l’exception culturelle SBS », selon l’expression d’Alex Huart, l’évangélisateur Microsoft bien connu des revendeurs français. De fait, SBS a toujours été en retard d’un cycle par rapport aux autres offres de l’éditeur et génère d’importantes opérations de validation et de maintenance correctives qui n’auront désormais plus lieu d’être. 

De même, fini les migrations complexes que les clients doivent subir lorsqu’ils atteignent la limite des 75 utilisateurs. Il sera désormais possible de passer d’une version à une autre du produit par simple activation de clé. 

Pour Microsoft l’enjeu business est important car 60% de la base installée SBS tourne encore dans la version Windows Server 2003, dont le support prendra fin en juillet 2015. L’éditeur s’attend donc à une importante vague de migration vers l’une des versions de Windows Server 2012. 

Ces différents points seront détaillés à l’occasion du tour de France partenaires en 37 dates que l’éditeur démarre le 2 octobre. Entièrement consacré à Windows Server 2012, ce tour de France doit faire étape dans 24 villes et se décline en réalité en deux tous distincts, l’un dédié aux populations techniques (« RDV Connectik ») et l’autre aux populations commerciales (« Rencontres partenaires »).   A lire également sur ChannelNews Cisco dément son retrait du marché de l’optimisation WAN Hitachi invente un support de stockage éternel  

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close