Avec Green Hat, IBM adresse la qualité des développements dans le Cloud

En rachetant la société Green Hat, IBM met surtout la main sur des outils de test logiciels particulièrement adaptés pour les environnements SOA (Software Oriented Architecture) et le cloud computing. Ceux-ci rejoindront la galaxie d’outils Rational du groupe.

IBM a acheté pour une somme indéterminée la société Green Hat. Cette société, basée à Londres et au Delaware, est spécialisée dans le développement d’outils automatisés de test logiciel. Plus particulièrement, Green Hat met à la disposition des développeurs des environnements de tests virtuels paramètrables en quelques minutes (systèmes d’exploitations, principales applications en place – Oracle, SAP, etc.-) pour permettre aux développeurs de confronter leurs codes à toutes les situations envisageables sans avoir à perdre du temps en reconfiguration systématique. Ce gain de temps, et donc de robustesse, est particulièrement appréciables dans les applications liées au BPM (Business Process Management), au SOA (Sofware Oriented Architecture) et à celles accessibles en mode cloud, en raison de l’hétérogénéité des environnements qu’elles devront côtoyer. De plus, depuis son lancement en 1996, Green Hat a déjà su convaincre plusieurs grands comptes de la nécessité de ces tests, notamment les principales banques de la City, T-Mobile ou BP.

Finaliser l’offre Rational

Pour IBM, les produits de Green Hat sont la brique manquante à son offre Rational concernant l’automatisation et la sécurité du code logiciel. Ils y seront d’ailleurs intégrés dès que l’acquisition sera finalisée , c’est à dire d’ici à la fin du mois. « Ensemble, nous proposons la solution la plus complète actuellement pour le développement logiciel et le test agile, avec des options flexibles comme le cloud. Les capacités de virtualisation des applications de Green Hat vont aider nos clients à accélérer la délivrance d’applications métiers critiques », se félicite Kristof Kloeckner, directeur général d’IBM Rational. Reste à savoir ce qu’en pensent les deux autres HP et CA, qui avait acheté le ITKO concurrent de Green Hat, en juin dernier ?  Avec le rachat de Green Hat, IBM commence 2012 comme il avait terminé 2011: une société achetée, une brique de plus à son portfolio (Tririga en mars, i2 et Algorithmics en septembre, Platform Computing en octobre). Quel sera le suivant ?

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close