In-Memory : SAP précise les ambitions d'Hana vers le monde des SGBD

SAP a profité de sa SAP Influencer Summit 2011 pour confirmer que Hana était la clé de la feuille de route de l’ensemble de la plate-forme du groupe et lui servirait de base commune. Le groupe allemand entend placer fortement sa technologie In-Memory sur le marché, notamment par le biais de partenaires, pour grimper en flèche sur le marché des bases de données.

Comme l’avait expliqué Jim Hagemann, co-CEO de l’éditeur, à l’occasion de l’édition madrilène de SAPPhire en novembre dernier, la technologie In-Memory du groupe, symbole de l’innovation à la SAP, sera un pilier fort de la stratégie et de la feuille de route de l’éditeur allemand. C’est visiblement ce que ce dernier a tenu à réaffirmer à l’occasion de sa conférence SAP Influencer Summit 2011, qui se tient les 13 et 14 décembre à Boston.

Ainsi, afin de démontrer la montée en puissance sur le marché de sa technologie in-memory, support des initiatives du groupe allemand sur le terrain de l’analyse temps réel des données et du Big Data, SAP a expliqué que Hana était désormais largement adopté par les ISV au sein de nouvelles applications. Il cite notamment dans un communiqué un partenariat avec Tibco qui repose sur l’intégration de Hana aux outils Tibbr et TIBCOSpotfire pour accélérer la collaboration en temps réel. Ou encore avec Jive Software pour l’analyse temps réel des données liées aux très tendances médias sociaux. Côté client, SAP site parmi les utilisateurs de sa technologie T-Mobile qui a déployé Hana pour accélérer son service aux clients.

Autant d'annonces pour l'instant très liées à la dimension analytique de la technologie. Hors, Comme l’indiquent nos confrères d’Infoworld, l’avenir de Hana - et de ses possibilités d’accélération - pourrait bien également résider dans le transactionnel, et plus précisément au coeur de l’imposante infrastructure qui pilote les outils SAP. De quoi en faire un élément clé du coeur SAP, en somme, et une arme redoutable face à Oracle sur le marché des SGBD. Une réponse qui se mangerait froid puisqu'Oracle est venu de ce monde là pour titiller SAP sur le monde du progiciel il y a quelques années. En attendant Hana est donc au coeur de la feuille de route de la plate-forme du groupe, tout à la fois pour s'intégrer aux applications existantes et bientôt refondues et aux nouvelles applications, qui supporteront en natif la technologie In-Memory, explique en substance Vishal Sikka, le directeur technique du groupe.


Ainsi, devenu composant de base du coeur SAP, Hana permettra l'adossement des services applicatifs, puis des services Java et ABAP - environnements de développements du groupe -. Business Suite, l'application progicielle historique de SAP, devrait donc bientôt supporter sa technologie In-Mermory... quitte, un jour, à ôter Oracle de l’équation puisque le SGBD de Larry Ellison motorise en grande partie l’ERP de l’Allemand.

C’est donc bien bien sur le marché des bases de données que SAP entend également batailler, a souligné Steve Lucas, responsable des activités analytiques du groupe. Avec pour ambition - fort de sa base ERP installée - de devenir le n°2 du secteur...d’ici à 2015. Selon IDC, en 2010, Oracle trustait le marché devant IBM, second d’une courte tête devant Microsoft (3ème).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close