SAPPhire Madrid : By Design, la mobilité et Hana se partagent la vedette

Jim Hagemann, co-CEO de l’éditeur, a profité de l’ouverture de SAPPhire pour positionner un peu plus SAP comme un géant innovant. Banni – au moins dans la sémantique – de sa présentation, l’ERP demeure le cœur du groupe mais son avenir, en termes d’investissement, est porté par le cloud computing, la mobilité et l’accès aux données en temps réel.

apphire 1Sans surprise, SAP a profité de Sapphire pour réaffirmer son credo : l’innovation. Une gageure pour un éditeur historique associé à la complexité et aux difficultés d’implémentation liés à l’ERP. Pour la première fois, SAPPhireNow et le Teched sont organisés ensemble. Pour Jim Hagemann, l’un des deux co-PDG du groupe, qui a ouvert les deux jours de session madrilène, il s’agit d’abord « de réunir les aspects business et technologiques de SAP ». Et de préciser que « l’innovation est la base de croissance pour les entreprises et les nations, » dans une courte référence aux difficultés que connait actuellement l’Europe dont SAP demeure le représentant le plus important, dans le monde de l'IT.

Sur la stratégie du groupe, Hagemann se félicite d’avoir « choisi d’innover plutôt que de consolider. Aujourd’hui, SAP a des cycles d’innovation de six mois, beaucoup plus rapide que n’importe quel processus de consolidation.» Dans la foulée de son PDG, l’éditeur allemand décline désormais son futur autour de trois piliers d'innovation : le temps réel – avec In Memory et Hana – ; la mobilité, autour des offres Sybase et du portage des applications SAP sur son framework ; et le Cloud Computing avec, notamment, la déclinaison d’offres fonctionnelles orientées métiers, le développement du SAPStore et la poussée de By Design.

Sur le Cloud Computing, justement Jim Hagemann affirme qu’il s’agit en premier lieu d’apporter de la simplicité aux utilisateurs : « depuis le début de l’année, nous avons plus de 700 clients By Design et plus de 70 solutions sont désormais disponibles sur le SAP Store, toujours autour de By Design. »

Coté mobilité, Jim Hagemann estime que l’apport des technologies de Sybase a permis que «plus de 30 applications SAP soient désormais disponibles sur la plate-forme Sybase, parmi lesquelles Business 8, Business One et By Design. Nous avons également plus de 200 applications partenaires qui fonctionnent désormais sur Sybase.»

Mais un an après sa présentation officielle, c’est Hana qui continue de tenir le haut du pavé chez SAP. Concernant sa brique de gestion des données en mémoire, Jim Hagemann estime que le nombre de données structurées ou non est en train d’exploser. Du coup, « la question est de savoir si nous sauront exploiter cette extraordinaire source d’information. La brique 'In Memory' est là pour ça. Mais Hana n’est pas seulement un nouveau produit à ranger dans la catégorie In Memory c’est l’architecture, la voie que nous avons choisi pour adresser les problématiques liés au big data. »

Au-delà de l’approche technologique pour SAP, l’objectif est clairement de viser des applications métiers orientées sur la prévision la prévision de la demande, la gestion des risques en temps réel, et l’analyse des liens de causalité entre les événements de l’entreprise dès la racine. L’éditeur revendique plus de 20 déploiements sur les six derniers mois et 115 décisions d’investissement sur les neuf derniers mois. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close