Orange rafraîchit son offre de poste de travail virtuel

En avril 2008, Orange avait lancé une offre de poste de travail virtuel, le Forfait informatique. Un succès tout relatif. Mais l’opérateur renouvelle l’expérience en s’appuyant, cette fois, sur Microsoft et son réseau de partenaires pour tenter d’emporter l’adhésion d’un public plus large.

Il y a plus de trois ans, Orange Business Services (OBS) lançait son offre Forfait informatique, première version : une solution de poste de travail virtuel présentée comme «une prestation complète, packagée et évolutive» qui «ne nécessite aucun équipement matériel ou logiciel, aucune compétence informatique ». En cet automne 2011, OBS récidive, avec une offre plus généreuse et moins coûteuse : 59 euros HT/mois et par poste, contre 99 euros HT pour la première mouture; 1 Go par utilisateur pour la messagerie Exchange et 2 Go de disque dur, contre 500 Mo il y a trois ans. Surtout, l’évolutivité paraît bien plus au rendez-vous.

De base, le poste de travail Forfait informatique est fourni avec Windows 7, le pack Office 2010, Exchange 2007, Lync pour la messagerie instantanée - mais sans aucun service voix ou vidéo, hélas -, SharePoint, et même Acrobat d’Adobe pour la production de documents PDF. Benoît Delanoë, directeur de l’offre chez OBS, précise que l’offre s’appuie sur les outils de RES Software pour supporter la personnalisation de l’environnement utilisateur. En 2012, un portail sera même mis à disposition des clients pour leur permettre de travailler justement à la configuration des profils de leurs utilisateurs. Surtout, chaque poste de travail virtuel intègre un module intitulé Préférences Workplace qui permet de demander le déploiement à la volée de nouvelles applications. Au programme : des logiciels Sage, SAP, DDS Logistics, Microsoft Dynamics... 93 applications de 68 éditeurs sont ainsi proposées. On ne trouve pas encore de solution de SSO - notamment pour simplifier l’accès à des applications métiers en mode SaaS -, mais OBS indique étudier le sujet. 

Pour fournir son service, OBS s’appuie massivement sur les technologies Microsoft : le coeur de la solution n’est autre que Windows Server 2008 R2, avec ses Remote Desktop Services (ex-Terminal Services). Au dessus, OBS a déployé XenApp pour la mise à disposition des applications. Bien sûr, des sessions Forfait informatique peuvent être ouvertes à partir de PC ou de Mac, depuis un navigateur Web, mais l’offre est compatible avec les clients légers - environ un tiers des déploiements existants, selon Orange - et des appareils mobiles tels que l’iPad. Dans la pratique, la bande passante minimale pour utiliser confortablement Forfait informatique serait de l’ordre de 100 kbps, selon l’opérateur. Une fois dans sa session, l’utilisateur profite évidemment des ressources d’Orange, à commencer par une bande passante de près de 90 Mbps en téléchargement, et de plus de 70 Mbps en téléversement. Et comme tout se passe sur les serveurs d’OBS, l’ouverture des documents les plus volumineux et le chargement des applications sont d’une rapidité exemplaire. 

Reste à savoir si cette version 2 pourra relancer un Forfait informatique qui, jusqu’ici, a reçu un accueil plutôt mitigé : OBS revendique 3800 utilisateurs pour 100 clients. Peu nombreux, les utilisateurs semblent toutefois satisfaits : 9/10 de satisfaction en phase de mise en place de la solution et d’intégration, puis de 7,5/10 en production, selon une étude Neoclès pour Orange. Alors, pour donner toutes ses chances à la seconde mouture de son offre, l’opérateur mise sur Microsoft et son réseau de partenaires : Forfait informatique sera commercialisé directement par Orange dans ses agences entreprises, mais aussi par les partenaires de Microsoft, avec la direction des ventes indirectes d’OBS. Benoît Delanoë assure que son offre peut être complémentaire à Office 365 et permettre aux partenaires de l’éditeur d’enrichir leurs offres. Et de compter sur cette stratégie commerciale à deux étages pour atteindre le seuil des 10 000 utilisateurs d’ici 18 mois.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close