Navigateurs : Chrome bientôt devant Firefox sur le marché mondial ?

Selon les chiffres de StatCounter, Chrome, qui a déjà dépassé Firefox cet été au Royaume Uni, pourrait ravir la seconde place du marché mondial des navigateurs, avant la fin 2011. En France, cela nécessitera beaucoup plus de temps.

Chrome pourrait-il dépasser Firefox dans quelques mois, sur le marché mondial des navigateurs ?  Le cabinet d'étude irlandais StatCounter a déjà donné un élément de réponse dans le courant de l'été. Selon ses calculs, au Royaume-uni, le navigateur de Google a purement laissé sur place l'application de la fondation Mozilla dès juillet 2011. A cette date, Chrome avait engrangé 22,1% de parts de marché, explique-t-il, soit un saut de presque 4% en deux ans. Sur la même période, Firefox n'avait quant à lui enregistré qu'une courbe descendante, passant de 27 % en juillet 2009 à 21 % en juillet 2011. Comme pris dans la tourmente d'Internet Explorer, qui lui aussi ne cesse de connaître de lourdes pertes de parts de marché. 

Pour StatCounter, ça ne fait pas de doute : les mois à venir seront critiques pour Firefox qui à terme sera au coude à coude avec Chrome. Et les chiffres enregistrés au Royaume-Uni pourraient bien s'étendre au marché mondial.

pdm monde

Si on se réfère aux chiffres d'aout 2011, toujours selon StatCounter, Chrome a poursuivi sa progression pour atteindre 23,16% de parts de marché dans le monde, contre 22,14% pour le mois de juillet, 20,65% en juin, 19,36% en mai, 18,29% en avril et 17,37% en mars. En 6 mois, le navigateur de Google a cru de 5,7 points. A l'inverse, Firefox, s'il occupe toujours la 2e place du marché mondial, derrière l'omniprésent IE ( 41,89% de pdm), poursuit sa décrue lentement, comme calé sur le même rythme que celui d'IE. Le navigateur de Mozilla, installé à 27,49% du marché, a enregistré une chute de 2,5 points.  Si la tendance se poursuit, les navigateurs de Google et de la fondation Mozilla devraient se croiser dans les mois à venir.

Du moins sur le marché mondial. Car en France, les chiffres de StatCounter montrent autre chose. Si le classement reste inchangé, la tendance des courbes est différente. Internet Explorer, après avoir dégringolé pendant plusieurs mois, stagne aux alentours de 36,5% de parts de marché, et connait même une légère progression entre juillet et août 2011, de 0,4 point, à 36,9 % du marché hexagonal. Firefox, qui était dans un mouchoir de poche avec IE en mai 2011 (36,14% pour FF, 36,54% pour IE), semble repartir à la baisse, creusant de nouveau l'écart avec le navigateur de Microsoft. En août 2011, il totalise 34,93% de parts de marché.

pdm france

Loin derrière, Chrome n'affiche que 19,5% du marché français, avec une progression bien plus lente que celle enregistrée au niveau monde. En 6 mois, le navigateur de Google n'a progressé que de 2,8 points. Il est vrai qu'en France, le navigateur n'a pas bénéficié de campagnes de promotion aussi agressive que dans les pays anglo-saxon ou Google a bombardé le net, les magazines papier et les réseaux TV de publicités pour son navigateur. Au rythme actuel, une chose est donc sûre dans l'hexagone : Chrome ne dépassera pas Firefox en 2011.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close