Applications d’entreprise : marché au beau fixe pour de longs mois, selon Gartner

Une année 2011 solide et des perspectives très positives sur 2012 et au-delà : Gartner dessine un paysage plutôt ensoleillé pour les éditeurs d’applications pour entreprise. Tirées par l’équipement des marchés émergents et les renouvellements dans les économies plus matures, les ventes se portent bien en dépit des incertitudes générales planant sur l’économie mondiale.

Tout va bien pour le marché des applications pour entreprise. Gartner prévoit pour l’exercice en cours une solide croissance de 9,5% avec des ventes de logiciels professionnels qui devraient atteindre les 267 milliards de dollars. Une tendance dont le cabinet d’étude estime d’ores et déjà qu’elle ne devrait pas être démentie en 2012, avec un niveau d’investissement sur ce segment attendu autour de 288 milliards de dollars. Selon Joanne Correia, vice-présidente de Gartner, le marché s’est totalement rétabli sur l’ensemble des régions du monde après une calamiteuse année 2009 – celle de la crise – qui avait vu les ventes reculer.

Emmenées par les renouvellements de plates-formes OS (pour 32,6 milliards de dollars) et la mise à niveau des applications de bases de données (pour 25,5 milliards de dollars), les dépenses en logiciel d’administration d’infrastructures devraient augmenter de 9% à 153,3 milliards de dollars.

Du côté des applications pour entreprises, les dépenses ont totalisé les 114,4 milliards de dollars, en hausse de 10,2% par rapport à 2010. Sur un marché relativement segmenté, le segment des ERP est toujours le plus important en valeur avec des revenus comptant pour 23,3 milliards de dollars devant ceux des suites bureautiques, à 15,7 milliards de dollars.

Sans surprise, les pays émergents et notamment la Pologne, l’Inde, la Chine et le Brésil - qui ont été moins affectés par la dernière crise financière que l’Europe de l’ouest et les Etats-Unis – sont ceux où les investissements augmentent le plus rapidement, une tendance qui devrait se poursuivre dans les mois et années à venir. Gartner estime cependant que plus qu’une dynamique représentant un leadership économique, il s’agit encore, et pour quelques temps, d’investissements de rattrapage.   

Aux Etats-Unis, les investissements sont également repartis et devraient atteindre les 121,2 milliards de dollars. Gartner insiste cependant sur les quelques incertitudes pesant sur l’économie nord-américaine, évoquant la crainte d’une hausse des coûts énergétiques liés au pétrole et un risque sur les dépenses publiques. Nonobstant ces hypothèses le marché américain devrait croitre régulièrement d’ici 2015, année où les dépenses en application d’entreprises se monteront sur la région à plus de 158 milliards de dollars, selon Gartner.

En Europe, la tendance est assez similaire mais avec une valorisation moindre du marché, puisque pour 2011 les dépenses sont attendues à 78,3 milliards de dollars contre 70,3 milliards de dollars en 2010. A court terme, Fabrizio Biscotti, directeur de recherche de Gartner, prévoit une croissance un peu moins soutenue en Europe de l’ouest dans les mois qui viennent. Les incertitudes autour des dettes souveraines – notamment grecque, espagnole, portugaise et irlandaise – et le maintien d’un Euro fort explique, selon Gartner, les petites faiblesses du marché européen.

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close