Les dépenses IT mondiales subissent la hausse du dollar

La dévalorisation des monnaies face au dollar impacte les dépenses IT dans le monde qui devraient connaître une baisse de 1,3% en 2015.

« Ce n’est pas un crash même si ça y ressemble. » Dans son dernier comptage, Gartner a dû revoir sa copie après la hausse du dollar : en 2015, les dépenses IT mondiales baisseront finalement de 1,3% alors que le cabinet tablait au trimestre dernier sur une hausse de 3,7% sur l’année. La hausse du dollar, subite, a ainsi provoqué « un choc des devises » sur le marché de l’IT mondial, a résumé John-David Lovelock, vice-président chez Gartner. Sans prendre en compte ces mouvements monétaires, les dépenses auraient enregistré une courbe ascendante de 3,1%, constate le cabinet, soit à 0,6 points en dessous de ses prévisions réalisées le trimestre précédent. Au total, les entreprises devraient dépenser 3 660 milliards de dollars (3,66 trillions) en 2015 dans l’IT.

Cette « illusion », induite par ce mouvement des taux de change, cache pourtant un problème plus important, nuance Gartner. « Chaque produit ou service qui renferme un composant en dollar doit couvrir ses coûts, en tenant compte du taux de change moins élevé. » Conséquence, alerte Gartner, il faudra s’attendre à une hausse des prix.

PC en EMEA : -4,4% des ventes au premier trimestre

En EMEA, le marché des PC a connu son premier recul après 4 trimestres consécutifs de croissance. Au premier trimestre 2105, il s’est écoulé 21,7 millions d’unités, en baisse de 4,4% en un an. Selon les chiffres préliminaires du cabinet, HP conserve sa place de n°1 du secteur en EMEA avec 21,2% de parts de marché (en volume), devant Lenovo (en forte progression, +24%, 19,7% de parts de marché), Dell (9,9% du marché, -7,8%), Acer  (9,5% du marché, -16,2%) et Asus (9,5% de parts de marché, +2,9%).

Les PC : moins ciblés en 2015 qu’en 2014

Logiquement, la dépréciation des  monnaies face au dollar a un effet sur les niveaux de dépenses de tous les secteurs de l’IT – les plus impactés étant ceux dont la pression sur les prix est plus forte. C’est le cas des dépenses sur le segment de PC, qui tire vers le bas l’ensemble de niveaux de dépenses dans la catégorie « Device » de Gartner (qui comprend outre les PC, les smartphones, les ultramobiles, les tablettes et les imprimantes). La chute des ventes en Europe de l’Ouest ainsi qu’en Russie et au Japon a aussi contribué à la chute de segment global du PC. Gartner prévoit un recul de 1,2% des dépenses à 685 milliards de dollars en 2015.

Dans un communiqué séparé, Gartner fait état d’un recul de 5,2% des ventes de PC en volume dans le monde au premier trimestre 2015. Ce recul est en partie lié à la fin du cycle de renouvellement des PC XP. Mais Gartner parle d’un déclin modéré, les ventes de PC mobiles et ultra mobiles ayant progressé sur la période. Le cabinet explique que leur cycle de renouvellement suit un rythme différent. (voir également encadré).

Les dépenses dans le logiciel et le datacenter en progression

Sans trop de surprise, les entreprises devraient poursuivre leurs investissements dans le logiciel et dans les systèmes pour datacenters. Les dépenses dans ce dernier segment ne devraient toutefois progresser que de 0,4% en 2015, à 142 milliards de dollars, les serveurs (avec une grosse pression sur les prix), les équipements de stockage et réseau ayant subi l’effet dollar. Malgré une  hausse prévue de 2,4% en 2015 (320 milliards de dollars), les dépenses en applications d’entreprises ont dû être revues à la baisse par Gartner. Résultat « d’une réduction substantielle des prévisions liées aux dépenses des suites bureautiques », explique Gartner. La transition des entreprises vers Office 365, et son nouveau modèle de coût à l’abonnement, bouleverse la donne.

Ces prévisions de Gartner rejoignent celles d’une  grande enquête annuelle menée par TechTarget (éditeur du MagIT). Selon cette étude, les entreprises en France ont l’intention de renouveler en partie leur socle applicatif en 2015, avec un fort accent sur les solutions analytiques, de BI et de CRM.

En revanche, - et c’est plus étonnant -,  Gartner prévoit une contraction des dépenses dans les services IT. Elles devraient passer de 948 milliards de dollars en 2014 à 942 milliards de dollars en 2015 (-0,7%). Le marché des services d’intégration aux US doit tirer par le bas le marché mondial.

Enfin, les services télécoms, vaisseau amiral des dépenses IT dans le monde,  devraient eux aussi connaître la décroissance, reculant de 2,6% en 2015, à 1 570 milliards de dollars. Gartner évoque une croissance moins élevée que prévu des connexions multi-SIM et des connexions data.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close