PME : Sage prépare ERP X3 à la verticalisation

Avec la nouvelle version de son ERP phare, ERP X3, Sage a décidé de puiser dans son réseau pour bâtir un socle de d’applications verticales. Pour favoriser cette stratégie, le groupe se lance dans un vaste programme de recrutement et de certification d’intégrateurs et de revendeurs.

S’il fallait retenir deux mots de la stratégie de Sage autour de la nouvelle version de son ERP phare ERP X3, ce serait partenaires et applications métiers. Pour accompagner l’évolution de son outil de gestion pour entreprise, l’éditeur britannique a décidé d’avoir une approche résolument tournée vers son éco-système de partenaires, de revendeurs et d’ intégrateurs, ainsi que sur la verticalisation de son offre. Une approche métiers, qui doit venir différencier aujourd’hui l’éditeur sur le marché, affirme en substance Emmanuel Obadia, vice président senior d’ERP X3, à l’occasion d’une conférence en ligne.

Pour répondre à cette problématique, le groupe a ainsi présenté un programme mondial baptisé Sage ERP X3 Industry Solutions, qui vise ainsi à favoriser le développement de spécifiques sur le coeur d’ERP X3 afin d’adresser des besoins métiers, par industrie. Sage explique cibler les industries manufacturières, des industries de transformation, des services et de la distribution. Une première pour ERP X3, constate Christophe Letellier directeur général ERP X3 Monde, qui prend aujourd’hui son envol vers la verticalisation en se reposant sur un vaste réseau de partenaires. Et Sage mise justement sur ce réseau international afin qu’il soit le reflet des besoins des PME et guide les développements de ces spécifiques. Une collaboration étroite, en somme, avec son réseau de partenaires locaux, qui rappelons-le, constitue un maillon indissociable sur le marché des PME.

Au lancement de ce programme, Sage s’est alors adossé à l’un d’entre eux pour développer le premier module dédié : Project and Job Costing. Tourné vers les sociétés de services, ce module vise à fournir un tableau de bord de l’ensemble des activités autour d’un projet et d’y associer les analyses financières, commerciales et bien sûr opérationnelles.

Naturellement, pour ses partenaires, Sage voit en ERP X3, une “nouvelle opportunité d’expansion”, comme l’indique encore Christophe Letellier. Pour alimenter donc la croissance de l’éditeur - une croissance à deux chiffres s’est par ailleurs félicité le Pdg de Sage Guy Berruyer lors de cette même conférence - et gagner avec ERP X3 les précieuses parts de marché, le groupe a entrepris de mettre en place un vaste programme de recrutement et de certification de partenaires, de consultants et d’intégrateurs qui serviront de clé de voute à la stratégie de Sage autour de ERP X3. Des nouveaux partenaires “souhaitant développer des applications tierces ou natives Sage ERP X3 en environnement Safe X3 (qui comprend à la fois la plateforme technique Sage ERP X3 et son environnement de développement intégré IDE)”, explique Sage dans un communiqué. Sage promet alors que le recrutement sera d’abord axé sur la qualité de ces nouveaux partenaires, qui viendront à terme épauler les 200 autres déjà présents dans le monde, précise Christophe Letellier.

Exalead CloudView dans ERP X3
Sage a décidé de revisiter le module de recherche de ERP X3 en s’appuyant sur la technologie CloudView d’Exalead, filiale de Dassault Systèmes qui forme désormais le moteur par défaut de l’ERP. Parmi les autres nouveautés, Sage met également en avant Enterprise Webtop, un module présent dans Safe X3 qui permet notamment de créer des widgets et des tableaux de bord personnalisées pour accéder aux fonctions de l’ERP. Enterprise Webtop a été développé en collaboration avec la plate-forme Netvibes. Ce partenariat avait été annoncé en novembre 2009 et visait à simplifier l’ergonomie de la solution.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close