Thérèse en veut à Schwartz / LeWeb : so bad... / LeWeb : very good / L'IT à 0% / Lenovo do Brasil

Thérèse veut la peau de Schwartz Dans une de ses chroniques au vitriol, Thérèse Poletti, une journaliste de MarketWatch, s'en prend à Jonathan Schwartz, le CEO de Sun, dont elle demande le limogeage.

Thérèse veut la peau de Schwartz

Dans une de ses chroniques au vitriol, Thérèse Poletti, une journaliste de MarketWatch, s'en prend à Jonathan Schwartz, le CEO de Sun, dont elle demande le limogeage. "Plus personne ne sait plus ce que fait Sun" explique Poletti remettant en cause, via analystes interposés, le virage vers les serveurs x86, l'adoption d'un modèle open source pour ses logiciels, l'achat de MySQL... La vraie question est peut-être de savoir ce que Thérèse ferait sans les analystes.

LeWeb, so bad…

Le moins que l'on puisse dire est que notre confrère du Guardian n'a pas digéré sa visite à Paris pour la conférence LeWeb organisée sur le thème du Web 2.0 par Loic Lemeur. Pas de connexion internet, des présentations verbeuses, un froid de canard, Paul Carr n'a rien trouvé de bien intéressant à la conférence et il ouvre le feu au canon lourd sur Lemeur. Seul bon point, Carr a trouvé un sauna peuplé de britanniques éméchés installé dans le parking du centre de conférence. Des britanniques éméchés ? Oh my god !

LeWeb , very good…

Si le très britannique Guardian n'a pas digéré le très frenchie LeWeb, chez Business Week, on évoque la "chaude camaraderie" et l'optimisme des participants à la conférence. Visiblement, Jennifer L. Schenker n'a pas passé son temps avec Paul Carr dans le sauna du parking et elle pointe du doigt quelques unes des nouvelles start-ups présentées lors de l'événement dont Fotonauts, la nouvelle société de Jean-Marie Hullot, ex-Inria, ex-designer de l'interface et des outils de développement de Next et plus récemment ex-Apple…

L'IT à 0%

La plupart des grands fournisseurs se lancent dans des promotions ou des opérations de financement à taux zéro pour tenter d'enrayer le ralentissement brutal des dépenses des entreprises. Après Dell et Microsoft, c'est au tour d'HP de se mettre aule crédit gratuit sur 36 mois pour son offre logicielle.

Lenovo do Brasil

Lenovo a entamé des discussions pour racheter le n°1 brésilien des PC, Positivo Informatica, un constructeur qui détient environ 20% du marché local des PC. Toujours en quête de taille critique après avoir été devancé par Acer pour le rachat de Gateway, Lenovo veut aussi réduire sa dépendance vis à vis du marché professionnel, une dépendance née du rachat de la division PC de Big Blue

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close