En octobre, Progress Software accélère sa transformation

Octobre est un mois structurant pour Progress Software. L’éditeur, en plein plan de restructuration et de ré-alignement de ses activités, poursuit la revente de ses produits non stratégiques à vitesse grand V et fait le ménage de ses équipes dirigeantes. A la clé, la démission de son PDG Jay Bhatt et la nomination de deux vice présidentes pour coordonner les partenaires et les activités autour d’OpenEdge.

Progress Software, l’éditeur d’OpenEdge a donné un tournant à son vaste programme de restructuration, annoncé en mai dernier, en rebattant les cartes de son management : le Pdg Jay Bhatt, récruté il y a un an chez Autodesk, et à l’origine du plan de ré-alignement du groupe, quittera ses fonctions de président et CEO le 7 décembre prochain. Officiellement pour poursuivre d’autres opportunités de management sur un autre segment, affirme-t-il dans un communiqué de presse du 8 octobre.

Mais selon certains analystes, interrogés par Reuters, ce départ pourrait bien être «une excuse» pour justifier «des objectifs revus à la baisse» pour son quatrième trimestre. Phil Pead, président non exécutif du board, assurera la transition jusqu’au recrutement d’un CEO fixe et devra jusque là mettre à exécution la ré-organisation de la société .

Ce vaste programme, initié par Jay Bhatt en mai 2012, vise ainsi à ré-insuffler un vent de croissance dans le groupe, tout en réduisant les coûts. Au troisième trimestre, le groupe a publié un chiffre d’affaires en baisse de 14% à 107,2 millions de dollars. Outre le licenciement de 10 à 15% de ses effectifs mondiaux, ce plan comprend également une cession de 10 produits du groupe ainsi qu’un ré-alignement de ses activités autour d’une solution qui a fait la renommée de Progress, OpenEdge.

Cet atelier de développement servira ainsi de base à une plate-forme de développement d’applications de dernière génération dans laquelle seront également réunies les technologies Apama, Corticon et Data Direct. Le BPM de Savvion y sera également infusé. Une façon de digérer les trop nombreuses acquisitions du groupe nous rappelait Dan Veitkus, directeur général EMEAen septembre dernier, soulignant que Progress s’était quelque peu perdu sur des segments non stratégiques. «Mais c’est désormais terminé», avait-il lancé. Il est temps de couper dans le catalogue.

Le mois d’octobre a ainsi permis au groupe de traduire concrètement ce volet de la stratégie. Après avoir cédé FuseSource à Red Hat en juin dernier, Progress Software a annoncé le 3 octobre dernier la revente de Shadow, un middleware d’intégration entre mainframe et applications métiers à Rocket Software. Avant que sa stratégie ne s’accélère davantage le 18 octobre, en cédant Sonic, Savvion, Actional et DataXtend (respectivement ESB, BPM, gestion des architectures SOA et déploiement SOA dans le monde des telcos) à la branche investissements de l’éditeur texan Trilogy Enterprises.

Si le montant des transactions n’a pas été indiqué, il apparait que ces rachats combinés ont rapporté 114 millions de dollars à Progress. Le groupe affirme être parvenu à céder 80% de ses produits qui ne sont plus alignés sur la stratégie du groupe. Seuls ObjectStore et Orbix doivent encore trouver repreneurs.

Deux nominations pour OpenEdge et le réseau de partenaires

Enfin afin de ré-aligner ses équipes dirigeantes sur la nouvelle stratégie, Progress Software a également annoncé le recrutement d’un duo féminin pour soutenir les activités clés de la société. Nommée au poste de vice présidente senior, Karen Tegan Padir aura ainsi la lourde tâche de conduire les activités liées aux développements d’applications. Elle siègera au comité directeur et devra mener à bien la stratégie de développement, du marketing ainsi que de support d’OpenEdge, le produit coeur du groupe.

Karen Tegan Padir occupait auparavant le poste vice président Produits et Ingénierie chez EnterpriseDB. Elle a également travaillé chez Sun où elle a contribué au développement des outils middleware du groupe. Autre nomination, celle de Kimberly King quant à elle nommée vice présidente pour les activités de partenariat et les réseaux de distribution. A ce titre, elle devra encadrer la très critique et nécessaire communauté de partenaires dans le monde.

«Elle et son équipe ont pour mission d’aider les partenaires OpenEdge actuels à augmenter leur chiffre d’affaires et de développer les relations avec les intégrateurs afin de développer les partenariats relatifs à la ligne de produits Decision Analytics», souligne enfin Progress dans un communiqué.

Pour approfondir sur Architectures logicielles (SOA)

- ANNONCES GOOGLE

Close