Zynga : les jeux sont faits mais rien ne va plus

Zynga, star des jeux sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook, licencie.

Zynga, star des jeux sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook, licencie. Dans une lettre envoyée aux employés, et aussi postée par la société sur le Web, Mark Pincus, le fondateur et Pdg, explique placer 13 titres anciens en sommeil et réduire les investissement dans The Ville. Le plan de réduction des coûts prévoit aussi le départ de 5 % des employés, la fermeture des studios à Boston et très certainement de ceux situés au Japon et en Grande-Bretagne.

La société a annoncé ce plan de réduction des coûts en amont de la publication de ses résultats trimestriels, attendus aujourd'hui. Il y a quelques semaines, Zynga a abaissé ses prévisions pour 2012 (à 1,1 Md$ de chiffre d'affaires), en expliquant que plusieurs de ses titres ne rencontraient pas le succès escompté et que son rachat de la société OMGPOP (spécialisée dans le développement de jeux pour mobiles) pour 183 M$ n'était pas aussi fructueux qu'espéré.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close