Informatica chute encore au troisième trimestre

Informatica, le spécialiste de l’intégration de données cale de nouveau au troisième trimestre 2012, confirmant ainsi que le groupe de Sohaib Abbasi, son CEO, subit de plein fouet les affres d’une crise européenne qui dure.

Informatica, le spécialiste de l’intégration de données cale de nouveau au troisième trimestre 2012, confirmant ainsi que le groupe de Sohaib Abbasi, son CEO, subit de plein fouet les affres d’une crise européenne qui dure. Sur la période, Informatica a publié un CA en recul de 2,8% à 190,31 millions de dollars (contre 195,88 millions de dollars il y a un an). Cette baisse est notamment à imputer à un net fléchissement de 21,3% des ventes de licences entre juillet et septembre. Sohaib Abbasi explique ainsi que le 3e trimestre du groupe « traduit des améliorations aux Etats-Unis et en Asie, mais également des performances décevantes en Europe ». Le bénéfice de la société connait lui aussi une décroissance vertigineuse de 42,6% en un an. Il atteint au troisième trimestre 15,5 millions de dollars. Côté services, autre source de revenus d’Informatica, le CA grimpe de presque 11%, sans parvenir à ré-équilibrer l’ensemble. Il atteint 124,42 millions d’euros. Au deuxième trimestre,

Informatica avait publié des résultats en baisse après 31 trimestres à la hausse.  Si la crise économique avait été pointée du doigt, Sohaib Abbasi avait également évoqué «un manque d’anticipation de cette incertitude macroéconomique en Europe qui a impacté les cycles d’achats des clients». Le vice-président exécutif des opérations dans le monde (Worldwide Field Operations), Paul Hoffman, avait été remercié.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close