Informatica boucle 2012 sur une note d’optimisme

Informatica boucle une année 2012 certes difficile, mais donne des signes de retour à la croissance.

Informatica boucle une année 2012 certes difficile, mais donne des signes de retour à la croissance. Après avoir enregistré plusieurs trimestres sous le signe de la décroissance, la société de Sohaib Abbasi, son président et CEO, a publié un chiffre d’affaires en hausse de 3,3% à 234,7 millions de dollars.

Au troisième trimestre, Informatica avait rapporté un CA en baisse de 2,8%, à 190,31 millions de dollars. « Notre quatrième trimestre 2012 démontre les progrès que nous avons fait pour restaurer notre discipline opérationnelle », a affirmé Sohaib Abbasi. Au deuxième trimestre 2012, le spécialiste du MDM et de l’intégration de données avait, pour la première fois depuis 31 trimestres, donné des signes de faiblesse et enregistré un trimestre à la baisse. Son Pdg avait alors évoqué le climat économique défavorable en Europe, mais surtout pointé du doigt un manque d’anticipation de ces mauvaises conditions dans l’opérationnel et un manque de discipline dans la gestion. Ce retour à la croissance en fin d'exercice est notamment dû à une progression de 13,6% des revenus liés aux services à 130,6 M$. Les ventes de licences affichent toujours une courbe descendante à 104,04 M$, en recul de 7,2%. Toutefois, signe d’un regain tout de même, les licences progressent de presque 58% d’un trimestre à l’autre, note le groupe. Enfin, au quatrième trimestre, le bénéfice net poursuit sa chute en baisse de 26,7% à 31,06 M$. Les dépenses opérationnelles sur la période sont passées de 129,04 M$ au quatrième trimestre 2011 à 149,6 M$ à la fin 2012. Sur l’ensemble de l’exercice 2012, c’est un peu la même tendance. Le CA progresse de 3,5% pour s’établir à 811,5 M$, tiré notamment par une activité des services en progression de 14,1% en un an, à 490,5 M$. Les ventes de licence ont le plus peiné en 2012. Avec une baisse de 9,2% sur l’ensemble de l’exercice, elles ont généré de revenus de l’ordre de presque 321 M$. Le bénéfice net sur 2012 est également à la baisse (-20,7%) à 93,1 M$. Le groupe n’a pas donné de prévision pour son exercice 2013.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close